Actualisé 08.05.2008 à 21:07

Pour la Fête des mères? «Suce mon téton!»

Des affiches en ville de Lausanne vantent avec des mots crus une soirée en club dimanche.

Placardées sur des supports muraux en ville depuis quelques jours, l'affiche d'une soirée rap au Loft Club ne passe pas inaperçue. Sur un fond rose représentant la poitrine d'une femme, le nom de la soirée claque en gros caractères noirs: «Suce mon téton».

Une façon de rendre hommage aux mères en ce 11 mai? «On ne savait pas que c'était le jour de la Fête des mères, assure Alberto Gomez. Sévissant dans les nuits lausannoises sous le pseudo de Kid Valdez ou d'El Vicio, il explique avoir imaginé ce nouveau thème de soirée il y a un mois, avec deux copines.

Un premier essai dans un bar a rencontré du succès. «Il y avait près de 150 personnes, dont de très nombreuses filles. On a distribué des ballons à gonfler, des sucettes et des pins en forme de tétons, dans un esprit bon enfant, loin de toute vulgarité, dans une ambiance rose pour le retour à l'enfance.» Ne craint-il pas l'aspect sexuel apparent? «Sans connaissance du concept total, peut-être. Mais mon affiche est moins vulgaire et sexuelle que celles des soirées hip-hop habituelles, avec des filles en string.»

Présidente de l'association E la nave va, active dans l'organisation de concerts au Romandie, Stéphanie Apothéloz rit d'abord en voyant l'affiche. «Je ne me retrouve pas dans un tel concept. On trouvera quoi à cette soirée? Des filles à poil? Le slogan serait moins choquant en anglais car non compréhensible par les enfants dans la rue.»

Frédéric Nejad

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!