Peu galant...: Pour le pilote, seul son bolide compte
Actualisé

Peu galant...Pour le pilote, seul son bolide compte

Juste avant le départ d'une course auto à Hockenheim, une hôtesse a le malheur de s'évanouir sur le capot d'un des concurrents. Qui s'inquiète surtout de l'état de son engin...

par
cam

Sur le banc des «accusés», le pilote néerlandais Ronald van de Laar. Alors qu'il assiste, depuis son habitacle, au malaise d'une «pit babe» qui termine sur le capot de sa Porsche, le pilote ne semble pas particulièrement sensible au malheur de la jeune femme. Au contraire, on sent plutôt de l'énervement, et il va même jusqu'à demander plusieurs fois si sa voiture est OK... A sa décharge, il est vrai toutefois que l'hôtesse a été très rapidement prise en charge par plusieurs personnes.

Ton opinion