Votations du 25 septembre: Pour les opposants, AVS 21 coûtera 26’000 francs à chaque femme

Publié

Votations du 25 septembrePour les opposants, AVS 21 coûtera 26’000 francs à chaque femme

Le comité référendaire prône le 2x Non le 25 septembre prochain: il rejette le projet AVS 21 ainsi que le relèvement du taux de la TVA.

Le comité référendaire a lancé, vendredi, la campagne pour un double Non, le 25 septembre prochain.

Le comité référendaire a lancé, vendredi, la campagne pour un double Non, le 25 septembre prochain.

DR

Une vaste alliance a lancé le référendum contre AVS 21 et a, vendredi, avancé ses arguments contre ce projet soumis au peuple le 25 septembre. Pour les référendaires, il ne vise qu’à faire des économies sur le dos des femmes puisque l’âge de la retraite de ces dernières serait relevé d’un an, à 65 ans.

Alors même qu’elles reçoivent des rentes de vieillesse un tiers moins élevées que les hommes, elles subiraient dans les dix années à venir des coupes à hauteur de sept milliards de francs. Chaque femme perdrait ainsi en moyenne 26’000 francs de revenu.

Et ce n’est qu’un début, préviennent les référendaires. Le relèvement de l’âge de la retraite à 67 ans pour tout le monde est déjà programmé. À l’heure où les prix s’envolent et où un choc des primes maladie est annoncé, le comité se bat en plus contre le relèvement de TVA prévu dans cette révision, mais soumis au peuple dans une question distincte. Il dit donc clairement 2x Non le 25 septembre au «démantèlement de l’AVS».

Sexagénaires au chômage plus longtemps

Parmi les arguments avancés, on apprend qu’aujourd’hui, les 60 à 64 ans constituent le groupe d’âge affichant le taux de chômage le plus élevé, ce qui n’était pas le cas auparavant. Et le chômage baisse plus lentement parmi la main-d’œuvre en fin de carrière, dont les perspectives sur le marché du travail sont mauvaises.

Rares sont les employeurs qui leur accordent une chance. La Suisse risque ainsi de connaître une évolution similaire à celle observée à l’étranger: l’augmentation de l’âge de la retraite ne ferait que faire grimper le chômage de longue durée et le nombre de bénéficiaires de l’aide sociale.

(comm/jbm)

Ton opinion