World Tour: Pour s'internationaliser, Katusha devient suisse
Actualisé

World TourPour s'internationaliser, Katusha devient suisse

L'équipe russe, soutenue par le milliardaire Igor Makarov, va passer sous bannière helvétique en 2017. Elle sera basée à Genève.

par
rca
Le Russe Sergey Lagutin a remporté la 8e étape de la Vuelta qui se termine dimanche.

Le Russe Sergey Lagutin a remporté la 8e étape de la Vuelta qui se termine dimanche.

photo: Keystone/Javier Lizon

La formation de l'ancienne gloire Viatcheslav Ekimov, trois fois champion olympique, souhaite s'internationaliser, depuis qu'elle a été rejointe par un nouveau sponsor. Celui-ci devrait être la marque de shampooing allemande Alpecin. Et comme les règles de l'Union Cycliste Internationale permettent aux équipes de décider où se baser selon le «domicile» du sponsor principal, Katusha sera dirigée depuis une compagnie de management basée à Genève, a-t-on appris sur le site cyclingnews. Cette plateforme spécialisée indique que la Cité de Calvin et la Suisse sont un choix logique, considérant le manque d'intérêt d'éventuels nouveaux partenaires russes.

La saison prochaine, la formation Katusha-Alpecin pourra notamment compter sur les services de l'énorme rouleur allemand Tony Martin, trois fois champion du monde contre-la-montre. Il n'y aura en revanche plus que cinq coureurs russes au sein de la formation anciennement soutenue par les pouvoirs publics locaux: Ilnur Zakarin, Vyacheslav Kuznetsov, Matvey Mamykin Maxim Belkov et Pavel Kochetkov. Le leader emblématique de cette formation, Joaquim Rodriguez (9 étapes sur la Vuelta, 2 Tours de Lombardie), va quant à lui prendre sa retraite cette saison.

«Nous serons formellement considérés comme une équipe suisse, parce que c'est là-bas que nous serons enregistrés, a assuré Ekimov aux médias russes. Mais tout le monde sait que ce projet a initialement été lancé en Russie et le nom de Katusha sera conservé en compagnie du nouveau sponsor. Malheureusement, plus personne ne veut investir à nos côtés en Russie. J'espère que cette situation changera avec le temps.»

Ton opinion