Justice à deux vitesses?: Pour Schwarzenegger, Polanski ne doit pas avoir de traitement de faveur
Actualisé

Justice à deux vitesses?Pour Schwarzenegger, Polanski ne doit pas avoir de traitement de faveur

Le gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, a pris position dans l'affaire Polanski en demandant que le réalisateur soit traité comme tout le monde, malgré l'admiration qu'il lui voue.

par
fab

Les acteurs hollywoodiens à s'exprimer dans le cadre de l'affaire Polanski ne sont pas nombreux. La langue de bois est de mise, comme le démontre le statut Twitter posté par l'actrice Kirstie Alley: «Je suis une star d'Hollywood qui ni ne célèbre ni ne défend Roman Polanski».

Arnold Schwarzenegger a lui donné son avis en fin de semaine passée dans l'émission «Situation Room», diffusée sur CNN.

«Que vous soyez un grand acteur, un grand réalisateur ou producteur n'importe pas. Je pense qu'il est quelqu'un de très respectable et je suis un grand admirateur de son travail. Cependant, je pense qu'il devrait être traité comme tout le monde», a déclaré le gouverneur de Californie.

Par contre, Schwarzenegger a précisé qu'il faut prendre en compte «toutes les allégations de cette affaire» afin de mettre au clair s'il y a eu des injustices ou des fautes dans la procédure.

Ton opinion