Coronavirus aux Etats-Unis: Pour ses 100 ans, une vitre la sépare de sa famille
Actualisé

Coronavirus aux Etats-UnisPour ses 100 ans, une vitre la sépare de sa famille

La maison de retraite interdisant les visites, les proches d'une toute nouvelle centenaire lui ont tout de même fait la fête à travers la fenêtre de sa chambre.

par
joc

Millie Erickson devra attendre encore un peu avant de pouvoir fêter comme il se doit ses 100 ans. Crise sanitaire oblige, l'EMS de l'Américaine a interdit les visites, et ses proches n'ont donc pas pu la rejoindre pour célébrer son anniversaire. Qu'à cela ne tienne, la famille de Millie s'est tout de même rendue à la maison de retraite de la bienheureuse centenaire, dimanche à Sterling Village (Massachusetts).

Postée face à la fenêtre de sa chambre, la joyeuse troupe a entonné le fameux «Happy Birthday» en l'honneur de Millie. Assise dans son fauteuil roulant, un chapeau «C'est mon anniversaire» sur la tête, la jubilaire tenait fièrement une pancarte «Aujourd'hui, c'est mon 100e anniversaire!» tout en saluant sa petite famille. «C'était vraiment gentil de nous laisser faire ça. D'habitude elle ne pleure pas, mais là elle l'a fait. Elle est juste heureuse de voir tout le monde et d'avoir vécu une longue et belle vie», confie Gary Erickson à ABC Action News.

Ton opinion