Actualisé

FrancePour tuer les rumeurs, Fabius mandate la Suisse

Laurent Fabius a demandé l'aide de la Suisse pour mettre un frein aux rumeurs qui courent, selon lesquelles il posséderait un compte bancaire sur sol helvétique.

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, qui a évoqué dimanche «des procédures juridiques» pour faire cesser une rumeur sur sa détention supposée d'un compte en Suisse, a engagé une démarche à l'égard de ce pays, a-t-on confirmé mardi dans son entourage.

Le ministre a «demandé à (son) avocat de lancer des procédures et de se tourner vers la Suisse» pour «faire cesser la diffusion de ces informations fausses et calomnieuses», a-t-on indiqué de même source.

Fabius aurait évoqué le Credit Suisse

Interrogé sur la nature précise de ces procédures et auprès de qui elles sont lancées, l'entourage a refusé de répondre, renvoyant à l'avocat du ministre, Me Jean-Michel Darrois. Sollicité par l'AFP, ce dernier n'a pas souhaité s'exprimer.

Dans son édition datée de mercredi, le journal Le Monde rapporte que, lors d'une rencontre lundi de Laurent Fabius avec des journalistes spécialisés en économie, le ministre a évoqué le Crédit suisse, une banque spécialisée dans la gestion de patrimoine et basée à Zurich.

Dimanche soir, à la veille de la publication par le quotidien Libération d'un article évoquant une rumeur visant Laurent Fabius, le chef de la diplomatie avait dans un communiqué «démenti formellement» toute possession d'un compte en Suisse.

Cette rumeur «ne repose sur aucun élément matériel et est dénuée de tout fondement», avait ajouté Laurent Fabius. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!