Actualisé 31.05.2006 à 21:44

Pour un Chapter 11 en Suisse aussi

Le Réseau, dont les membres défendent les entreprises innovantes, demande à ce que la loi sur les faillites soit modifiée.

Lorsque les pertes d'une entreprise dépassent la moitié de son capital, il est aujourd'hui obligatoire de la dénoncer au juge. Cette méthode, favorable aux créanciers, ne correspond plus aux impératifs des entreprises, notamment des start-up, disent les animateurs du Réseau, dont David Rimer, un des premiers investisseurs dans Skype, via Index Ventures.

Seules leurs capacités à faire face à leurs obligations (salaires, fournisseurs, etc.) devraient être prises en considération, selon eux. Ce serait mettre la Suisse au niveau des Etats-Unis – et de son fameux Chapter 11 –, de la France et la Finlande.

(dvh)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!