Initiative argovienne sur les chauffards: Pour un retrait de permis après les accidents mortels
Actualisé

Initiative argovienne sur les chauffardsPour un retrait de permis après les accidents mortels

Secoué par plusieurs affaires de chauffards, Argovie demande à la Confédération d'agir à travers deux initiatives.

L'une prévoit le retrait de permis de tout automobiliste fautif en cas d'accident mortel. L'autre impose des programmes de formation aux conducteurs se faisant retirer le permis.

Le Grand Conseil argovien a adopté mardi le contenu des deux textes présentés par sa commission de la sécurité publique. Ces derniers doivent encore être ratifiés dans une prochaine séance.

La commission s'était penchée sur trois cas d'accidents mortels de la circulation survenus dans le canton. Elle a constaté de «graves lacunes» dans le fonctionnement du service des automobiles argovien.

Une expertise juridique commandée par la commission avait révélé que les pratiques de ce type d'institution sont variables d'un canton à l'autre. Le retrait préventif du permis de conduire n'existe ainsi pas dans tous les cantons.

(ats)

Ton opinion