Annuaire téléphonique: Pour une inscription moins onéreuse
Actualisé

Annuaire téléphoniquePour une inscription moins onéreuse

Le surveillant des prix recommande la suppression de taxes déraisonnables et une modification de la réglementation pour les inscriptions dans l'annuaire téléphonique.

Les services de Monsieur Prix ont effectué une analyse après avoir reçu des plaintes de plusieurs abonnés, annonce-t-il dans sa «newsletter» parue jeudi.

Les annuaires en ligne sont les sites les plus consultés en Suisse, selon les études de marché. Ceci illustre leur importance pour les entreprises et les particuliers.

Les services de Stefan Meierhans ont reçu plusieurs plaintes d'abonnés au sujet du prix d'inscription dans l'annuaire local.ch, détenu par Swisscom et PUBLIGroupe. Les plaintes peuvent concerner le prix pour ajouter une entrée dans l'annuaire public, par exemple un conjoint ou un autre utilisateur du numéro qui désire être inscrit sous le même nom.

Cette nouvelle entrée avec l'inscription d'un e-mail peut coûter jusqu'à 27 francs par année, à quoi s'ajoutent 29,90 francs de taxe unique. Il peut aussi s'agir d'une entreprise qui veut ajouter une deuxième adresse à son numéro de téléphone, ce qui peut lui coûter 39,80 francs par année avec un e-mail et 30 francs de taxe unique.

Les plaintes concernent également le prix pour adjoindre une information à son inscription, tel qu'un site Internet pour 390 francs par année.

Dysfonctionnements

Monsieur Prix a aussi observé des dysfonctionnements. Ainsi, Swisscom Directories (détenue par Swisscom SA et PUBIGroupe SA), qui gère les données d'annuaires des principaux fournisseurs de services de télécommunication suisses, peut demander aux abonnés des informations supplémentaires à ce qui est prévu dans la loi lorsque ceux-ci remplissent leur inscription sur Internet. Elle transmet ensuite ces informations à sa filiale local.ch.

Aux yeux du surveillant des prix, il est évident que les concurrents doivent acheter l'annuaire de Swisscom Directories contenant ces informations additionnelles afin de ne pas être désavantagés par rapport à local.ch.

Outre cet avantage concurrentiel, le système actuel permet au groupe Swisscom de dominer toutes les étapes des activités d'annuaires et de faire plusieurs fois du commerce avec les données des abonnés téléphoniques. Le surveillant recommande ainsi de modifier la réglementation sur l'inscription dans l'annuaire afin de dynamiser le marché.

Local.ch étonné

Le site Local.ch se montre «surpris» par les critiques du surveillant des prix, lequel a effectué en 2012 une enquête auprès de local.ch sur la composition des coûts liés aux inscriptions.

Depuis, l'annuaire téléphonique en ligne indique avoir démontré dans le détail de quelle manière ses tarifs, également en ce qui concerne les entrées publicitaires, étaient pris en compte. (ats)

Ton opinion