Pour voir l'Eurofoot, le stade plus sûr que la télé

Actualisé

Pour voir l'Eurofoot, le stade plus sûr que la télé

Il y aura assez de billets, selon les organisateurs. Mais l'incertitude plane sur les retransmissions.

«Les stades de l'Eurofoot en Suisse et en Autriche sont beaucoup plus petits que ceux de la Coupe du monde», explique Martin Kallen, le patron de l'Euro 2008, dans la NZZ am Sonntag. Mais les organisateurs, en mettant en jeu plusieurs contingents de billets, veulent garantir davantage de places pour les supporters des équipes nationales.

En tout, 870 000 billets, soit 77%, seront mis en vente publique, lors d'une première vague en mars 2007 puis après la fin des qualifications, en décembre 2007. Durant cette 2e phase, 20% des tickets seront vendus via les organisations de foot nationales. Lors du Mondial, seuls 8% avaient été écoulés ainsi.

L'UEFA n'a pas encore arrêté le prix des billets. Ceux-ci devraient être au-dessous des tarifs pratiqués durant le Mondial, avec des places pouvant atteindre jusqu'à 600 euros pour la finale. Les billets serviront aussi d'abonnement général pour les transports publics. Les téléspectateurs, en revanche risquent, d'être lésés.

Dans le SonntagsBlick, le chef des sports de la SSR Urs Leutert menace de ne pas retransmettre tous les matches si les droits télévisuels sont trop chers. Des télés privées alémaniques se sont dites intéressées à retransmettre des matches.

Emmanuelle Robert

Ton opinion