Actualisé 25.01.2013 à 10:43

Cyclisme - Dopage«Pourquoi ne parle-t-on pas des autres sports?»

Bernard Hinault, quintuple vainqueur du Tour de France, regrette que tous les sports ne soient pas traités de la même façon vis à vis du dopage.

Bernard Hinault estime qu'il «y a des problèmes dans chaque sport».

Bernard Hinault estime qu'il «y a des problèmes dans chaque sport».

«Lance Armstrong n'est pas le premier (coureur) à avoir fait du mal au cyclisme, a déclaré le Français, qui s'exprimait à Adelaïde (Australie) à l'occasion du Tour Down Under. Nous devons nous battre contre ce problème.»

Armstrong, déchu de ses 7 victoires au Tour de France, a reconnu la semaine dernière lors d'une interview qu'il s'était dopé au cours de sa carrière.

«On parle beaucoup du cyclisme, mais pourquoi ne parle-t-on pas des autres sports?«, s'est-il interrogé. «Le jour où tous les sports seront traités de la même façon, nous ne serons plus le mouton noir», a-t-il dit. «Il y a des problèmes dans chaque sport, mais c'est toujours le cyclisme que l'on égratigne», a ajouté l'ancien champion du monde (58 ans).

Hinault, qui continue à parcourir à vélo environ 200 km chaque semaine, a estimé que c'était aux autres fédérations internationales de s'assurer que leurs sports sont propres. «Les fédérations (internationales) devraient faire leur travail de la même façon en procédant à des contrôles, la même façon dans chaque sport».

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!