La fin d'une légende: Pourquoi «Playboy» renonce aux femmes nues

Actualisé

La fin d'une légendePourquoi «Playboy» renonce aux femmes nues

Le magazine, célèbre pour son contenu coquin, veut se démarquer des publications pornos. Mais il ne renonce pas aux images provocantes.

1 / 35
Le fondateur de Playboy Hugh Hefner, pionnier de la presse érotique, est décédé mercredi à l'âge de 91 ans. (Jeudi 28 septembre 2017)

Le fondateur de Playboy Hugh Hefner, pionnier de la presse érotique, est décédé mercredi à l'âge de 91 ans. (Jeudi 28 septembre 2017)

kein Anbieter
Le 1er numéro : Marilyn Monroe, décembre 1953.

Le 1er numéro : Marilyn Monroe, décembre 1953.

kein Anbieter
Couverture américaine de juillet 1973.

Couverture américaine de juillet 1973.

kein Anbieter

«Playboy», le magazine lancé en 1953 avec en couverture une photo particulièrement sexy de Marilyn Monroe, a annoncé qu'il allait cesser de publier les photos de femmes nues qui sont son image de marque.

Il continuera cependant à publier des photos de femmes dans des poses provocantes. Simplement, elles ne seront plus nues, a expliqué le directeur de «Playboy», Scott Flanders, au «New York Times».

Le magazine cherche une nouvelle image, face aux sites pornographiques qui offrent gratuitement sur internet «tous les actes sexuels imaginables. (Les photos de nu), c'est totalement dépassé, maintenant», a-t-il expliqué.

La décision a été prise après une rencontre avec le fondateur du magazine, Hugh Hefner. Avec l'avènement du porno sur le Net, «Playboy», qui vendait 5,6 millions d'exemplaires en 1975, n'en vend plus qu'environ 800'000.

Le magazine, qui avait été le premier à briser le tabou et à publier des photos de femmes nues, compte aussi, en les retirant, être autorisé à figurer – au moins pour une partie de son contenu – sur les leaders des réseaux sociaux tels Facebook, Twitter et Instagram. (afp)

Ton opinion