Poursuite des combats dans le camp de Nahr el-Bared
Actualisé

Poursuite des combats dans le camp de Nahr el-Bared

L'armée libanaise a tué quatre militants islamistes vendredi dans le camp de réfugiés palestiniens de Nahr el-Bared, dans le nord du Liban, selon l'agence de presse publique libanaise.

Selon l'agence NNA, les quatre militants du Fatah al-Islam ont été tués lorsqu'ils ont tenté d'attaquer une position de l'armée à l'intérieur du camp, qui est le théâtre de combats depuis plus de deux mois. Ces informations ne pouvaient être confirmées de source indépendante dans l'immédiat.

Par ailleurs, un haut responsable militaire libanais a déclaré vendredi que deux soldats étaient morts dans les combats de la veille dans le camp, où plusieurs militants sont toujours retranchés, probablement dans des abris souterrains.

Selon ce responsable, ces décès aggravent le bilan à 130 soldats tués depuis le début des combats le 20 mai dernier.

Plusieurs milliers de réfugiés palestiniens ont quitté le camp de Nahr el-Bared, qui est situé à proximité de la ville portuaire de Tripoli.

AP

Ton opinion