Russie: Poutine le «Biker» fait campagne en Harley
Actualisé

RussiePoutine le «Biker» fait campagne en Harley

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a célébré lundi la «nation russe indivisible» sur une Harley-Davidson d'un rassemblement de motards.

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a profité lundi d'un rassemblement de motards sur les bords de la mer Noire pour faire une entrée remarquée et célébrer la «nation russe indivisible».

Vêtu de cuir noir, à la tête d'une colonne de motards, le chef du gouvernement a rejoint dans la soirée ce meeting organisé sur un ancien navire de guerre soviétique dans le port de Novorossiïsk, selon des images diffusées par la télévision d'Etat russe.

Passionné de motos, le Premier ministre chevauchait le même trike Harley-Davidson qu'il avait utilisé dans une apparition aussi remarquée au 14e festival international de motards venus de plusieurs pays d'Europe en juillet 2010 près de Sébastopol, en Ukraine.

Héroïsme du passé

M. Poutine est aussitôt monté sur l'estrade pour s'adresser aux motards en leur rappelant que le port de Novorossiïsk avait été libéré de l'occupation nazie il y a 68 ans.

«Je veux vous dire, mes frères, que c'est vraiment formidable que vous n'ayez pas oublié l'héroïsme du passé», a-t-il déclaré.

«Ces pages de l'Histoire sont liées de manière frappante aux motocyclettes car c'était le moyen le plus facile de transporter les enfants pour les éloigner du front», a poursuivi le Premier ministre.

«Les Loups de la nuit»

«Cette mémoire historique est le ciment qui fait de différents peuples, groupes ethniques et religions une nation russe indivisible et crée une grande Russie», a-t-il affirmé.

Le rassemblement de Novorossiïsk a été organisé par une association de motards baptisé «Les Loups de la nuit». L'agence ITAR-TASS a décrit le meeting comme une «manifestation internationale de motards avec une orientation patriotique».

Ce genre d'événements donne à M. Poutine l'occasion de se montrer en vedette et en homme fort de la Russie, dans la perspective de la prochaine élection présidentielle qui aura lieu en mars 2012.

(afp)

Ton opinion