Actualisé 08.09.2015 à 09:24

Russie

Poutine ordonne des exercices militaires

Le président russe a placé aviation et troupes aéroportées en état d'alerte maximale, alors que la flotte russe achevait des exercices en Crimée.

1 / 129
Le FMI et l'Ukraine sont parvenus à un accord préliminaire pour verser une nouvelle aide à ce pays en proie à la crise et à la violence. (Samedi 4 mars 2017)

Le FMI et l'Ukraine sont parvenus à un accord préliminaire pour verser une nouvelle aide à ce pays en proie à la crise et à la violence. (Samedi 4 mars 2017)

Keystone
Un pompier dégage des débris à la suite des bombardements des forces pro-russes. (Image du 25 février 2017)

Un pompier dégage des débris à la suite des bombardements des forces pro-russes. (Image du 25 février 2017)

AFP
Le secrétaire général de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe estime que le cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine ne se présente «pas très bien». (Mardi 21 février 2017)

Le secrétaire général de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe estime que le cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine ne se présente «pas très bien». (Mardi 21 février 2017)

AFP

Vladimir Poutine a ordonné lundi des manoeuvres militaires surprises dans le centre du pays.

Ces exercices des troupes aéroportées ainsi que l'aviation militaire visent à tester la préparation au combat des unités concernées. Elles doivent durer jusqu'à samedi, a annoncé le ministre russe de la défense, Sergueï Choïgou, sans préciser le nombre de soldats impliqués. L'aviation à long rayon d'action est également mise en branle.

Les autorités entendent utiliser ces manoeuvres pour vérifier les capacités de plusieurs régions et agences russes en situation de guerre. Le district militaire central englobe d'immenses territoires allant de l'Oural à la Sibérie centrale.

Exercices d'ampleur

La flotte russe de la mer Noire a pour sa part terminé lundi des exercices en Crimée, péninsule ukrainienne annexée en mars 2014 par la Russie, impliquant notamment des avions de combat Soukhoï Su-30SM et des bombardiers Su-24.

Depuis le début de l'année, l'armée russe a procédé à plusieurs manoeuvres dans cette péninsule où se trouve une grande base navale russe. Elle a en outre multiplié les exercices d'ampleur de l'Extrême-Orient jusqu'à l'Arctique, sur fond de dégradation des relations avec les Occidentaux en raison de la crise ukrainienne.

«Le président a affirmé à plusieurs reprises que la conduite d'exercices surprises se poursuivrait sur une base régulière, et c'est ce à quoi nous assistons», a expliqué lundi le porte-parole du Kremlin. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!