Pédophilie : Prédateur sexuel arrêté à Genève

Actualisé

Pédophilie Prédateur sexuel arrêté à Genève

Un gardien de résidence âgé de 38 ans, de nationalité française, a été arrête par la police pour plusieurs dizaines d'abus sexuels commis sur des enfants de la région de Genève.

Depuis 2002, dans la région de Versoix et Meyrin, un inconnu a commis plusieurs dizaines d'agressions sexuelles sur des fillettes âgées de 6 à 11 ans.

L'homme, domicilié dans le département de l'Ain en France, sévissait dans la région de Versoix, de Meyrin et du Lignon, a indiqué la police genevoise. Il agissait essentiellement les mercredis et les samedis. l'individu, circulant au volant d'un 4X4 noir, demandait notamment aux enfants de l'aider à uriner, puis se masturbait devant elles ou se faisait masturber.

Le pédophile n'a jamais usé de la force à l'encontre des fillettes. Ayant visiblement le contact facile avec les enfants, il les convainquait de l'accompagner dans les allées d'immeubles ou les cages d'escaliers pour commettre ses actes.

Bien que l'auteur des faits ait essayé de faire disparaître ses traces, un même profil ADN, inconnu en Suisse et en France, avait pu être prélevé. Après une nouvelle agression à à mi-janvier dernier à Meyrin, de nouveaux éléments ont permis aux enquêteurs de cibler le véhicule utilisé et d'arrêter l'homme, lequel a reconnu les faits.

Inconnu des services de police

La police savait notamment que l'homme circulait au volant d'une 4X4 noire. Le pédophile a aussi laissé des traces de son ADN sur les lieux de certains de ses méfaits, mais son profil n'a trouvé aucune correspondance ni en Suisse, ni en France. L'homme était inconnu des services de police des deux côtés de la frontière.

Après une nouvelle agression perpétrée en début d'année à Meyrin, de nouveaux éléments ont permis aux enquêteurs de cibler le véhicule utilisé par le suspect. Ce dernier a été arrêté le 30 janvier. Exerçant la profession de gardien de résidence, l'homme a reconnu l'intégralité des faits qui lui étaient reprochés.

L'enquête a permis de déterminer que le pédophile a commis une soixantaine d'actes à connotation sexuelle sur des enfants, allant de l'exhibitionnisme à des actes d'ordre sexuel, a relevé la police genevoise. La procédure pénale est entre les mains du procureur Marco Rossier. (ats/ap)

Ton opinion