Belgique: Prédicateur islamique écope de 10 ans de prison
Actualisé

BelgiquePrédicateur islamique écope de 10 ans de prison

Le procès d'une filière de recrutement de combattants pour la Syrie a été à nouveau reporté.

La cour d'appel de justice de Bruxelles.

La cour d'appel de justice de Bruxelles.

photo: AFP

Le procès d'une importante filière de recrutement de djihadistes a de nouveau été reporté à Bruxelles. Parallèlement, la justice a condamné un prédicateur islamique belge à dix ans de prison à Bruxelles.

«Les directives de ma part ne sont pas respectées en matière de sécurité. La cause Zerkani (nom du principal prévenu, NDLR) est reportée sine die», a lancé en début d'audience le président de la cour d'appel, Pierre Saint-Rémy.

Le juge n'a pas précisé les raisons de son courroux. Quelques minutes plus tôt, il était sorti de la salle d'audience, visiblement très énervé, pour interpeller les photographes et cameramen de presse qui avaient pris des images de la cour depuis le couloir. Jeudi, M. Saint-Rémy avait déjà reporté le début du procès, invoquant déjà des «raisons de sécurité».

30 personnes condamnées

En première instance, le tribunal correctionnel de Bruxelles avait condamné le 29 juillet 2015, 30 personnes sur les 32 prévenus. Ils ont été reconnus coupables d'avoir mis sur pied une importante filière de recrutement depuis la Belgique de combattants pour la Syrie entre 2012 et 2014.

Parmi les condamnés pour «appartenance à un groupe terroriste» figuraient de futurs auteurs des attentats de Paris, comme Chakib Akrouh (5 ans ferme). Il a fait partie du commando djihadistes du 13 novembre et il s'est fait exploser lors de l'assaut policier de Saint-Denis cinq jours après. Ainsi que Abdelhamid Abaaoud, décédé lui aussi au cours du même raid à Saint-Denis. Il avait écopé de 20 ans de prison.

Entre 5 et 15 ans de prison

Un prédicateur islamique belge, qui se fait appeler «Jean-Louis le Soumis», a par ailleurs été condamné à dix ans de prison pour l'envoi de jeunes musulmans dans les rangs de combattants djihadistes en Syrie. Le tribunal correctionnel de Bruxelles où il comparaissait avec treize co-prévenus a rendu sa sentence vendredi.

Le parquet avait requis quinze ans de prison contre ce Belge converti à l'islam. Il est aujourd'hui âgé d'une quarantaine d'années.

Lié au groupuscule islamiste originaire d'Anvers Sharia4Belgium, surveillé par la police depuis 2009, il a été reconnu coupable d'avoir dirigé un «groupe terroriste», selon son jugement long de 122 pages.

Le tribunal a également condamné onze autres prévenus, la plupart absents, à des peines de cinq et quinze ans de prison, selon l'agence de presse Belga. Il a en revanche acquitté l'épouse du prédicateur belge et accordé la «suspension du prononcé» (une mesure de droit belge située entre l'acquittement et la culpabilité) au 14e prévenu, un jeune qui avait rejoint brièvement la Syrie en 2013. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion