Yverdon: Préfète proie des tagueurs
Actualisé

YverdonPréfète proie des tagueurs

Les clones sur trépied de la candidate radicale à la Municipalité se sont réveillés relookés samedi matin.

Des malandrins se sont attelés à dessiner moustaches, sourcils et slogans moqueurs sur toutes ces Pierrette Roulet-Grin de papier. Les «serial tagueurs» ont par contre laissé intact le sourire de son adversaire socialiste, Jean-Claude Ruchet.

Ce sabotage politique dirigé est-il le fruit du travail des jeunes du parti à la rose? «Non, et nous ne soutenons pas cette pratique, assure Nora Lechmann. Mais nous comprenons qu'ils puissent ne pas être convaincus par son programme.»

Les gribouillis n'ont pas empêché la préfète de dormir. «Les jeunes s'attaquent à tout ce qui porte un étiquette de droite», réagit-elle. Quant aux affiches souillées, elles ont été changées lundi.

(cpa)

Ton opinion