Football: Premier League: Tottenham ravit ses fans
Actualisé

FootballPremier League: Tottenham ravit ses fans

Tottenham ne lâche rien dans la course au titre en Angleterre. Les Spurs ont remporté le derby toujours très chaud contre Arsenal (2-0).

Tottenham célèbre sa victoire. (Dimanche 30 avril 2017)

Tottenham célèbre sa victoire. (Dimanche 30 avril 2017)

Keystone

Avec leur victoire contre Arsenal (2-0), les Spurs restent ainsi à quatre points de Chelsea.

Décrocher le titre semble cependant aléatoire en raison de la forme affichée par Chelsea, mais la saison réalisée par Tottenham n'en reste pas moins admirable. Et, cerise sur le gâteau, l'équipe de Mauricio Pocchettino est désormais assurée de finir devant son ennemi juré Arsenal au terme de la saison, ce qu'elle n'avait plus réussi à faire depuis 1995.

Après avoir gâché plusieurs occasions en première période, Tottenham a pris le large grâce à des réussites de Dele Alli (55e) et Harry Kane (58e/penalty). Sans un Petr Cech très inspiré dans le but adverse, la victoire des Spurs aurait pu être bien plus nette encore. White Hart Lane a ainsi pu chanter son bonheur avec un treizième succès consécutif «at home». Le vieux stade vit ses dernières heures: un nouveau est en construction à côté, et les Spurs évolueront la saison prochaine à Wembley.

Granit Xhaka a été remplacé peu après l'heure de jeu du côté de décevants Gunners. Cette défaite, la 8e seulement en 50 derbies contre les Spurs pour Arsène Wenger, compromet les chances d'Arsenal de finir dans le top 4.

Mission accomplie pour Chelsea

Le leader de la Premier League s'est imposé dimanche à Everton (3-0), mettant la pression sur son poursuivant Tottenham, qui affronte ensuite son voisin honni Arsenal lors de la 35e journée. Dans le même temps, les deux clubs de Manchester ont été tenus en échec, à domicile contre Swansea pour United (1-1), à Middlesbrough pour City (2-2). Au classement, les «Blues» (81 pts) comptent provisoirement sept points d'avance sur les «Spurs» (74 pts).

Dans la course à la Ligue des champions, les «Citizens» (4e avec 66 pts) ont toujours leur unité d'avance sur les «Red Devils» (5e avec 65 pts). Liverpool (3e avec 66 pts) pourrait en profiter pour creuser l'écart lundi à Watford.

Sale temps à Manchester

Manchester United a gâché une précieuse occasion de se hisser sur le podium après son nul chez les Swans. Heureusement pour lui, le Top 4 ne s'est pas éloigné puisque Manchester City (4e) n'a pas fait mieux à «Boro». ManU a longtemps cru tenir la victoire après l'ouverture du score sur un penalty de Rooney en toute fin de première période (45 3). Mais les «Red Devils» repartent finalement avec un dixième nul à domicile cette saison, après l'égalisation de Sigurdsson sur un coup franc magistral (79). Et pire peut-être pour José Mourinho, il a dû sortir ses défenseurs Shaw et Bailly, blessés, alors que l'essentiel de son arrière-garde est déjà à l'infirmerie. Sans compter Ibrahimovic, Mata et Pogba.

Un peu plus au nord, les «Citizens» se sont aussi cassés les dents. Les hommes de Pep Guardiola ont d'abord encaissé l'ouverture du score sur une contre-attaque conclue par Negredo (38). Agüero a réussi à égaliser sur un penalty contesté (69), mais la défense mancunienne a une nouvelle fois craqué en ne parvenant pas à renvoyer un ballon cafouillé par Caballero. Chambers n'en demandait pas temps (77). Heureusement pour les «Citizens», Jesus a sauvé les siens de l'humiliation en fin de match (85): ManU reste pour l'instant derrière, mais ça chauffe pour «City» (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion