Actualisé 25.01.2013 à 16:04

Avions de combatPremier soutien parlementaire aux Gripen

Les Gripen bénéficient d'un premier soutien parlementaire. La commission des finances des Etats invite à approuver l'achat de 22 avions.

Par 7 voix contre 2, la commission des finances du Conseil des Etats invite celle de la politique de sécurité à approuver l'achat de 22 avions de combat suédois. Elle soutient à l'unanimité le financement par un fonds.

Pour alimenter cette caisse, le Conseil fédéral propose de puiser en moyenne 300 millions par an dans le budget de l'armée. La commission des finances appelle le gouvernement à communiquer clairement qu'un refus par le peuple de ce fonds, qui pourra être attaqué par référendum, signifiera l'échec du projet d'acquisition des avions, ont indiqué vendredi les services du Parlement.

Si la commission soutient l'achat des Gripen, elle ne s'en montre pas moins préoccupée par le peu de marge de manoeuvre laissé par la facture de 3,126 milliards de francs pour investir dans d'autres domaines de l'armée. Le Conseil des Etats devrait se prononcer en mars.

Sa commission compétente, celle de la politique de la sécurité, s'est contentée jusqu'ici d'entrer en matière sur le projet par 9 voix contre 4. Elle poursuivra l'examen du dossier le 21 février.

Si la Chambre des cantons donne son feu vert, les Gripen devront ensuite passer le cap du National avant une très vraisemblable votation populaire. La gauche a en effet promis le référendum contre la loi sur le fonds. Les Vert'libéraux ont désormais rejoint le camp des opposants aux nouveaux avions de combat. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!