Moscou: Premier test pour la Russie en vue des JO
Actualisé

MoscouPremier test pour la Russie en vue des JO

La Russie va tenter de démontrer ses capacités d'organisation en accueillant un slalom parallèle messieurs dans Moscou, un premier test en vue des Jeux olympiques d'hiver de 2014 qui se dérouleront à Sotchi.

Cette compétition disputée à quelques encablures du Kremlin ne comptera pas pour la Coupe du monde mais les meilleurs skieurs mondiaux devraient tout de même être présents.

Le Norvégien Aksel Lund Svindal, leader du classement général, et le Français Jean-Baptiste Grange, leader de la Coupe du monde de slalom, ainsi que l'Américain Bode Miller devraient être de la partie.

«C'est un événement très spécial qui se déroulera pour la première fois à l'intérieur même de la ville, dans une région plate, sur une rampe spécialement aménagée pour cette compétition», indique Dmitry Svishchev, le vice-président de la Fédération russe de ski.

Une piste de 200 mètres de long et 56 mètres de dénivelé a été aménagée sur le campus de l'Université de Moscou. Les nerfs des organisateurs ont toutefois été mis à rude épreuve puisqu'il a fallu attendre jusqu'au 23 décembre pour voir les premières chutes de neige de l'hiver à Moscou, une chose plutôt rare.

Un manteau blanc a depuis recouvert la capitale russe mais pour prévenir tout manque de neige, plus de 3000 mètres cube de neige naturelle ont été amenés de Sibérie pour offrir aux skieurs une surface répondant aux strictes demandes de la Fédération internationale de ski (FIS).

«Nous sommes prêts à relever tous les défis, ajoute Dmitry Svishchev. Ce slalom parallèle va se dérouler sur une piste parfaite, même si on ne peut pas prévoir le temps qu'il fera.»

(ats)

Ton opinion