Actualisé 23.01.2018 à 13:27

«Wonder Woman 2»

Premier tournage anti- harcèlement

Prévue cet été, la réalisation de la superproduction «Wonder Woman 2» bénéficiera de mesures pour lutter contre les violences faites aux femmes.

de
Laurent Flückiger
Gal Gadot va incarner à nouveau la superhéroïne.

Gal Gadot va incarner à nouveau la superhéroïne.

Atlas Entertainment / Cruel & un

Une directive pour lutter contre les violences faites aux femmes a été créée, vouée à être appliquée sur tous les plateaux de tournage. L'initiative du puissant Producers Guild Awards (le syndicat des producteurs hollywoodien) découle bien sûr du mouvement #MeToo contre le harcèlement sexuel. Depuis l'affaire Harvey Weinstein, Hollywood fait tout son possible pour éviter d'avoir une nouvelle affaire de ce genre sur le dos. Selon «Vanity Fair», «Wonder Woman 2» sera le premier film produit sous ces «Anti-sexual harassement guidelines». Tout un symbole, puisque l'héroïne est une icône féminine depuis sa parution en comics, dès 1941.

Le tournage de «Wonder Woman 2», programmé cet été, se fera sans son producteur, Brett Ratner, accusé de harcèlement sexuel et de mauvaise conduite par plusieurs comédiennes, dont Ellen Page et Olivia Wilde. Gal Gadot, l'actrice principale, aurait même dit qu'elle ne reviendrait pas si Ratner n'était pas retiré du projet.

Que dit le texte publié par le syndicat des producteurs? D'«obéir à la loi fédérale et locale en ce qui concerne le harcèlement» mais aussi que chaque tournage doit accueillir au moins deux «référents», présents tout au long des prises de vue, vers qui les membres de l'équipe pourront se tourner s'ils souhaitent se confier sans craindre des représailles.

Toujours réalisé par Patty Jenkins, «Wonder Woman 2» sortira en novembre 2019.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!