Actualisé 19.12.2016 à 14:48

Suisse

Premier transport de la Rega par visibilité réduite

L'appareil a volé aux instruments, inaugurant une des routes de vol à basse altitude qui viennent d'être délivrées par Skyguide.

www.rega.ch/Illustration

Pour la première fois, la Rega a effectué un transport au-dessus du Gothard par visibilité réduite. L'hélicoptère a pratiqué un vol aux instruments, en se fiant aux indications données par satellite et en empruntant une route de vol à basse altitude.

Ce système, le «Low Flight Network» (LFN), permet aux hélicoptères de voler à des altitudes plus basses et ce, indépendamment des systèmes de navigation au sol.

L'autorisation d'emprunter deux routes de vol a été délivrée par Skyguide à la REGA en décembre, a indiqué lundi la Garde aérienne suisse de sauvetage. L'une d'elles traverse la Suisse d'est en ouest et l'autre relie le Tessin au Nord des Alpes. Le principe de ces routes de vol était testé depuis juillet 2015.

Le transport d'une patiente, il y a quelques jours entre les hôpitaux de Bellinzone et de Lucerne, a été le premier vol à utiliser ce réseau LFN après l'autorisation délivrée par Skyguide.

La navigation par satellite permet de constituer le réseau du LFN: des héliports, d'hôpitaux ou de terrains d'aviation, sont reliés entre eux et constituent ainsi des balises pour l'hélicoptère. Cela permet d'assurer la sécurité lors du vol aux instruments.

600 patients concernés par an

La Rega estime qu'environ 600 patients ne peuvent pas être transportés chaque année en raison du mauvais temps et de la visibilité réduite. La Rega espère pouvoir diminuer ce chiffre, notamment en pratiquant le vol aux instruments et en empruntant les routes du LFN.

La Rega travaille en commun avec les Forces aériennes suisses, Skyguide ainsi que l'Office fédéral de l'aviation civile pour mettre en place le réseau FLN. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!