Matériel informatique : Premier trimestre décevant pour Logitech

Actualisé

Matériel informatique Premier trimestre décevant pour Logitech

Logitech a connu un 1er trimestre 2011/2012 décevant. Le groupe vaudois, leader mondial des périphériques informatiques, a accusé une perte nette de 29,6 millions de dollars.

Le chiffre d'affaires de Logitech a atteint 480,4 millions de dollars (385,3 millions de francs), contre 479,3 millions pour la même période un an auparavant, a indiqué jeudi la société basée à Romanel-sur-Morges (VD). A taux de change constants, il affiche un recul de 4%.

Au 1er trimestre de l'exercice précédent, Logitech avait encore inscrit un bénéfice net de 19,5 millions de dollars. La perte essuyée entre avril et juin de cette année apparaît supérieure aux attentes des analystes, qui tablaient en moyenne sur un montant de 3,7 millions, selon le consensus de l'agence financière AWP.

Accessoires pour les tablettes

Au cours de la période, Logitech a affiché une forte croissance en Asie ( 29%), particulièrement en Chine. Le département LifeSize a continué sur sa lancée ( 34%), alors que les nouveaux accessoires pour les tablettes informatiques ont reçu un accueil favorable, note la firme.

Les Amériques ont dégagé une hausse de 1% seulement, tandis que la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) a connu une baisse de 14%. Les ventes directes à l'industrie (OEM) ont chuté de 16%, détaille le groupe vaudois.

Dans un communiqué séparé, le président de Logitech Guerrino De Luca a annoncé qu'il reprenait provisoirement la direction opérationnelle de l'entreprise et succédait ainsi à Gerald Quindlen. Il a indiqué que ses priorités seraient de poursuivre les efforts «avec un fort sentiment d'urgence» et de renouveler «la confiance» dans Logitech parmi tous les partenaires.

Prévisions révisées

Pour l'année fiscale 2012, qui prendra fin le 31 mars 2012, Logitech a réduit ses perspectives de ventes de 2,6 à 2,5 milliards de dollars. Le groupe vaudois a également baissé son objectif de résultat opérationnel de 185 à 143 millions de dollars.

Les comptes trimestriels ont donc déçu les attentes des analystes. Ceux de la banque Wegelin estiment que les résultats et les perspectives présentés par Logitech sont «décevants» et le retrait du président de la direction va provoquer des «incertitudes» qui vont peser sur le titre.

A la Bourse suisse, l'action de Logitech accusait une forte baisse. A 14h55, elle dévissait de 6,45%, dans un marché élargi en contraction de 0,88%. Avant ces résulats, le titre avait déjà perdu plus de la moitié de sa valeur depuis le début de l'année. (ats)

Ton opinion