Actualisé 16.10.2008 à 11:03

Etudiants français tués à LondresPremière comparution des meurtriers présumés

Les familles de Laurent Bonomo et Gabriel Férez, deux étudiants français sauvagement assassinés le 29 juin dernier, étaient présentes jeudi matin dans un tribunal de Londres pour assister à l'audition des deux hommes accusés de ce double homicide particulièrement sordide.

Les familles de deux étudiants âgés de 233 ans ont pris place dans le prétoire tandis que Danno Sonnex et Nigel Farmer comparaissaient par liaison vidéo depuis la prison de Belmarsh, au sud de Londres, où ils sont incarcérés. Les deux hommes ont été ramenés à leur cellule après seulement cinq minutes d'audition.

Entrave

Le juge Brian Barker a précisé qu'une deuxième audition aurait lieu le 21 novembre, la date provisoire pour l'ouverture du procès ayant été fixée au 21 avril prochain.

Nigel Edward Farmer, chômeur et sans domicile fixe de 33 ans, a été inculpé des meurtres des deux étudiants, d'incendie criminel et de tentative visant à faire obstruction à la justice. L'autre meurtrier présumé, Daniel Sonnex, qui vit dans le quartier de Peckham, dans le sud-est de Londres, a également été accusé d'entrave au cours de la justice.

200 coups de couteau

Laurent Bonomo et Gabriel Férez, 23 ans, sont morts ligotés, baillonnés et lardés de coups de couteau dans l'appartement du premier, le 29 juin. Les deux élèves de l'école Polytec de Clermont-Ferrand suivaient un stage à l'Imperial College de Londres.

Les deux étudiants ont été poignardés à de nombreuses reprises, l'un ayant été frappé de près de 200 coups de couteau, l'autre d'une cinquantaine. Les corps, qui ont ensuite été brûlés après avoir été aspergés d'un produit inflammable, avaient été retrouvés dans l'appartement que louait Laurent Bonomo dans le quartier de New Cross (sud de Londres). (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!