Actualisé 13.07.2007 à 07:48

Première en cinq ans, les hausses effectives ont atteint 2%

Première depuis cinq ans, l'adaptation des salaires effectifs, convenue dans les cadre des principales conventions collectives de travail (CCT) atteint 2% cette année.

Corrigée de l'inflation, la hausse correspond à une augmentation du pouvoir d'achat de 1,6%.

Conséquence d'un contexte économique favorable, les adaptations de salaires fixées dans le cadre conventionnel ont ainsi poursuivi la progression entamée en 2005, écrit vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS). En 2006, elles s'étaient établies à 1,8% et à 1,6% 2005, après avoir reculé par étapes de 2,9% en 2001 jusqu'à 1,1% en 2004.

Sur la hausse moyenne de 2%, 1,3% reflète les augmentations octroyées à titre collectif, celles accordés à titre individuel représentant 0,6%. Le niveau des salaires minimaux fixés dans les CCT ont quant à eux été relevés de 2,9%. Les négociations salariales des principales conventions ont concerné plus d'un million de travailleurs.

Selon les secteurs d'activités, les plus fortes augmentations de salaires sont enregistrées dans les postes et télécommunications (+ 3,2%), les transports aériens (+ 2,7%) et les industries alimentaires (+ 2,5%). Les branches de l'industrie de l'habillement (+ 1,2%), du travail des métaux (+ 0,8%) et de l'industrie automobile (+ 0,5%) ont présenté les hausses les plus faibles.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!