Innovation: Première ligne de bus électrique à Genève
Actualisé

InnovationPremière ligne de bus électrique à Genève

La conseillère fédérale Doris Leuthard a inauguré dimanche à Genève la première ligne de bus 100% électrique.

La cheffe du Département fédéral de l'environnement a coupé le ruban du TOSA aux côtés de Pierre-François Unger et Michèle Künzler.

La cheffe du Département fédéral de l'environnement a coupé le ruban du TOSA aux côtés de Pierre-François Unger et Michèle Künzler.

Elle a salué une innovation «vraiment géniale», un bus sans lignes de contact, sans émissions de CO2, silencieux qui pourra être utilisée dans beaucoup de villes suisses.

La cheffe du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) a coupé le ruban du TOSA (pour «Trolleybus Optimisation Système Alimentation») aux côtés des conseillers d'Etat Pierre-François Unger et Michèle Künzler, devant la gare de l'aéroport de Genève. Invités et journalistes ont ensuite embarqué à bord du véhicule pour Palexpo, où Doris Leuthard a ouvert le congrès de l'Union internationale des transports publics (UITP).

Recharge de batterie en 15 secondes

Lors du trajet d'un peu plus de trois minutes, l'ingénieur d'ABB Sécheron, concepteur de la nouvelle technologie, Olivier Augé a vanté les mérites du TOSA. A l'arrêt, la recharge de la batterie, placée sur le toit, n'a pris que 15 secondes.

«C'est une innovation vraiment géniale. Dans beaucoup de villes, le réseau de câbles et caténaires est encombrant et pas joli. C'est un moyen de transport sans émissions de CO2, sans bruit, plus flexible», s'est enthousiasmée Doris Leuthard.

«C'est une idée suisse que l'on pourra progressivement utiliser dans beaucoup de villes et également vendre à l'étranger. Cela démontre que si on veut, on peut», a-t-elle ajouté.

Ce véhicule novateur issu d'une collaboration entre l'équipementier ABB Sécheron, les TPG (Transports publics genevois) et les SIG (Services industriels de Genève) stocke l'énergie à bord et se recharge aux arrêts grâce à la technique du «biberonnage». Le prototype circulera jusqu'en mars 2014 sur le tronçon de ligne entre l'aéroport et Palexpo à raison de trois par heure entre 9h et 18h00. (ats)

Ton opinion