29.07.2020 à 08:21

Suisse

Première livraison humanitaire de médicaments vers l’Iran

Elle concerne la livraison d’un médicament contre le cancer, selon le Seco. D’autres transactions devraient avoir lieu prochainement.

La Suisse représente les intérêts américains en Iran depuis 1980 (image d’illustration).

La Suisse représente les intérêts américains en Iran depuis 1980 (image d’illustration).

KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Une livraison de médicaments anti-cancer à l’Iran a été effectuée par une compagnie pharmaceutique suisse, en vertu d’un système permettant des livraisons humanitaires dans ce pays frappé par de lourdes sanctions américaines, a indiqué jeudi une porte-parole gouvernementale.

Pour les malades du cancer

La transaction concernait des médicaments utilisés pour traiter les effets secondaires de transfusions de sang pour les malades du cancer, a précisé à l’AFP Nadine Mathys, porte-parole du Secrétariat d’État à l’Économie.

Cette livraison, dont elle n’a pas précisé la date ni la taille, a été effectuée en vertu de l’accord commercial humanitaire (SHTA) agréé avec les États-Unis en début d’année.

Ce système de paiement est destiné aux entreprises suisses dans le domaine pharmaceutique, médical et alimentaire, et leur permet d’envoyer de l’aide à l’Iran, soumis à de drastiques sanctions américaines depuis le retrait en 2018 des États-Unis de l’accord international sur le nucléaire iranien.

«D’autres transactions prochainement»

«La mise en œuvre du SHTA progresse et plusieurs entreprises ont déjà été validées» pour livrer des biens à l’Iran, a ajouté Nadine Mathys, précisant que «d’autres transactions seraient effectuées prochainement».

Un premier paiement, effectué à titre de test pour la livraison de médicaments en Iran par une entreprise suisse, avait déjà été autorisé le 27 janvier.

Selon le ministère de la Santé iranien, l’Iran compte 500’000 malades du cancer, deuxième plus grande cause de mortalité avec 30’000 morts par an.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!