Etats-Unis: Première mondiale: trachée artificielle greffée
Actualisé

Etats-UnisPremière mondiale: trachée artificielle greffée

Une jeune Sud-Coréenne, née sans trachée, a désormais un organe artificiel. Une première mondiale.

Une équipe internationale de chirurgiens a greffé aux Etats-Unis une trachée-artère sur une petite Sud-Coréenne de deux ans. Il s'agit d'une première mondiale chez un enfant.

La petite fille est née sans trachée et les médecins ont pu «fabriquer» un organe de remplacement en utilisant des cellules souches prélevées de sa moelle osseuse.

Les cellules souches ont été cultivées dans un tube spécial en laboratoire. Là elles se sont rapidement multipliées, formant une nouvelle trachée en moins d'une semaine.

L'enfant est née en 2010 en Corée du Sud d'un père canadien et d'une mère sud-coréenne. Elle a depuis passé toute sa vie dans un hôpital de Séoul, alors qu'elle ne pouvait pas respirer, manger, boire ou avaler. Les médecins ne lui donnaient aucune chance de survie.

La fillette a été opérée le 9 avril à l'hopital pour enfants de Peoria, dans l'Illinois (nord des Etats-Unis), mais le succès de l'opération n'a été révélé que mardi. Les médecins ont mis neuf heures pour lui greffer cette trachée de 7,62 centimètres de longueur.

Vivre normalement

Les premiers signes indiquent que la trachée fonctionne normalement, ont constaté les médecins qui pensent que la petite fille devrait pouvoir rentrer chez elle et vivre tout à fait normalement.

«Le plus étonnant dans ce miracle (...), c'est que cette greffe non seulement lui a sauvé la vie, mais va lui permettre de manger, boire, avaler et même de parler comme tout autre enfant normal», s'est réjoui le Dr Paolo Macchiarini, chef de l'équipe de chirugiens et professeur de chirurgie régénérative au Karolinska Institutet de Stockholm (Suède). (ats/afp)

Ton opinion