Actualisé 27.02.2018 à 07:25

Etats-UnisPremière recrue officielle transgenre dans l'armée

L'armée américaine annonce sa première recrue d'une personne officiellement transgenre, après une tentative de Trump de l'interdire.

Image prétexte - Donald Trump avait tenté en juillet d'interdire aux transgenres de s'engager dans l'armée ; il a renoncé en décembre. Depuis le 1er janvier 2018, les recrues officiellement transgenre peuvent s'engager.

Image prétexte - Donald Trump avait tenté en juillet d'interdire aux transgenres de s'engager dans l'armée ; il a renoncé en décembre. Depuis le 1er janvier 2018, les recrues officiellement transgenre peuvent s'engager.

AFP

L'armée américaine a formellement enregistré sa première recrue transgenre, a annoncé le Pentagone lundi. La présence de personnes ouvertement transgenres dans l'armée américaine est acceptée depuis le 1er janvier.

Un porte-parole du Pentagone a confirmé «qu'au 23 février 2018, il existait une personne transgenre sous contrat dans l'armée américaine». Cette personne a signé un contrat mais n'a pas encore entamé sa formation.

Le président américain Donald Trump avait tenté au mois de juillet d'interdire aux transgenres de s'engager dans l'armée, avançant les coûts «médicaux démesurés et le désordre», qui pourrait en résulter. En décembre, il avait finalement renoncé à saisir la cour suprême. Des décisions de justice entravaient l'application de son décret et il aurait eu besoin de son aval.

Selon des experts de la question, l'armée américaine compterait déjà dans ses rangs quelque 4000 personnes transgenres. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!