Première victoire pour Albrecht

Actualisé

Première victoire pour Albrecht

Et de deux pour la Suisse. Après Marc Gini en slalom à Reiteralm, c'est Daniel Albrecht qui a triomphé en ce début d'hiver.

Le Valaisan de 24 ans a enlevé le super-combiné de Beaver Creek (EU), devant le Français Jean-Baptiste Grange et le Tchèque Ondrej Bank.

Il faut remonter à janvier 1992 pour retrouver un Suisse victorieux d'un combiné en Coupe du monde (Paul Accola à Wengen).

Champion du monde de super-combiné à Are (Su) en février dernier, Albrecht n'avait encore jamais gagné sur le circuit. Dans le Colorado, le coureur de Fiesch avait déjà frappé fort lors de la descente en ne perdant que 0''56 sur le meilleur chrono de son coéquipier Didier Cuche. En slalom, il se montrait souverain et franchissait la ligne largement en tête (0''67 sur Grange et 0''97 d'avance sur Bank).

Cette victoire récompense un pur polyvalent. Albrecht a certes fait ses armes en Coupe du monde dans les épreuves techniques. Mais le bonhomme est aussi un descendeur. Pour preuve, son titre de champion du monde juniors en 2003 dans la discipline reine, et sa deuxième place en Coupe du monde (son seul podium jusque-là) à Lenzerheide en mars dernier. Autant donc dire que le super-combiné est fait pour lui.

Défago et Zurbriggen placés

Les autres Suisses se sont aussi distingués lors de ce premier super-combiné de la saison. Deuxième temps du slalom, Silvan Zurbriggen a terminé sixième. L'autre Valaisan Didier Défago s'est classé trois rangs derrière lui.

Au chapitre des curiosités, cette course a permis de revoir Didier Cuche avec des skis de slalom. Le Vaudruzien, qui avait exceptionnellement aligné une cinquaine de manches de slalom cet été, n'a pas pu toutefois accrocher une place dans les 20. Il termine néanmoins devant son rival pour le général Benjamin Raich (hors des points après une grosse faute en slalom).

C'est surtout vendredi que Cuche sera attendu, à l'occasion de la descente. Le Neuchâtelois est très à l'aise sur la piste «Birds of Prey». Jeudi soir, il a remporté la descente du super-combiné, après avoir déjà signé le meilleur chrono du seul entraînement (mardi).

A noter encore que les deux premiers au classement du super- combiné de l'hiver 2006/2007, Aksel Lund Svindal et Marc Berthod, n'étaient pas au départ. Le Norvégien est hors combat pour de nombreuses semaines après sa terrible chute de mardi à l'entraînement. Quant au Grison, il s'est légèrement blessé à la cheville, jeudi matin à l'échauffement.

Berthod devrait néanmoins être sur ses skis pour les autres courses de Beaver Creek de cette fin de semaine. La station du Colorado accueillera encore une descente vendredi, un super-G samedi, ainsi qu'un géant dimanche. (ats)

Ton opinion