Etats-Unis: Premiers progrès contre les incendies en Californie
Actualisé

Etats-UnisPremiers progrès contre les incendies en Californie

Les pompiers ont enregistré mardi de premiers progrès contre une partie des incendies faisant rage dans le sud de la Californie.

La fumée des incendies a toutefois recouvert le nord-ouest de l'agglomération de Los Angeles jusqu'à l'océan Pacifique.

Les autorités ont mis en garde contre la dégradation de la qualité de l'air et fermé des écoles. Elles ont aussi ouvert des centres d'hébergement pour les évacués.

A 40 km au nord-ouest du centre de Los Angeles, à la lisière de la vallée résidentielle de San Fernando, plus de 6000 hectares de broussailles sont partis en fumée en 48 heures. Deux mille pompiers, épaulés par des moyens aériens, continuaient de tenter de fixer les lignes de feu, notamment face au sinistre le plus préoccupant, celui du quartier de Porter Ranch.

Météo

Cet incendie, qui a doublé en surface depuis lundi, à 4000 hectares, a débordé mardi vers les collines de la ville de Simi Valley à l'ouest, sans que les pompiers ne parviennent à le circonscrire.

Mais l'autre incendie, plus à l'est, près du quartier de San Fernando, qui a noirci 2000 hectares et détruit 38 mobile-homes lundi, est désormais maîtrisé à 70%, à la faveur d'une accalmie des vents qui avaient soufflé à plus de 100 km/h la veille. Plusieurs centaines d'habitants ont été autorisés à rentrer chez eux.

Le vent devrait encore mollir mercredi selon la météo. Elle annonce cependant une hausse de la température et la persistance d'une faible hygrométrie.

Origine indéterminée

A 130 km au sud-est, les soldats du feu ont également progressé face à un incendie dans la région de San Diego, qui a affecté la base de Marines de Camp Pendleton et la ville voisine d'Oceanside. L'incendie était maîtrisé à 25% mardi après-midi et les ordres d'évacuation de 1025 maisons ont été levés. Quelque 1200 hectares ont été réduits en cendres.

L'origine de tous ces incendies n'a pas été déterminée dans l'immédiat. Ils interviennent un an après le terrible automne 2007, quand la Californie du sud avait été assiégée par des incendies qui avaient fait huit morts, détruit 2000 maisons et provoqué l'évacuation de 640 000 personnes. Plus de 2100 km2 de terrain avaient alors été réduits en cendres.

(ats)

Ton opinion