Actualisé 13.07.2012 à 11:52

SuissePremiers secours: on fait tout faux

70% des personnes commettent des erreurs en matière de premiers secours.

La population suisse est insuffisamment formée en matière de premiers secours. Pour une moitié des personnes interrogées, le dernier cours suivi remonte à plus de vingt ans et les connaissances inculquées sont totalement obsolètes, selon une étude publiée vendredi par La Bâloise et l'Alliance des samaritains.

Ce constat alarmiste est cependant tempéré par la bonne volonté des sondés, ont constaté les auteurs de l'étude. Une majorité est «très disposée» à rafraîchir ses connaissances et près de 80% pensent qu'il serait utile de les actualiser tous les cinq ans. La pratique des premiers secours a en effet largement évolué ces dernières années et l'ancien protocole «Gabi» a été abandonné.

«Le plus souvent, lorsque quelqu'un s'effondre brutalement, il s'agit d'un problème cardiovasculaire; si la cause est un arrêt cardiaque, il faut pratiquer rapidement la respiration artificielle et maintenir le fonctionnement du système cardiovasculaire en effectuant une compression thoracique afin de faire circuler le sang vers le cerveau et les organes vitaux», a expliqué Roland Marti, responsable du service de formation de l'Alliance des samaritains. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!