Actualisé 12.02.2020 à 19:17

Automobilisme

Premiers tours de roues pour Red Bull

Max Verstappen a fait tourner la nouvelle RB16 pour les médias sur le circuit britannique de Silverstone.

Max Verstappen et la Red Bull pour 2020.

Max Verstappen et la Red Bull pour 2020.

La Formule 1 de l'écurie Red Bull-Honda pour la saison 2020 a effectué ses premiers tours de roues mercredi sur le circuit britannique de Silverstone, aux mains du pilote néerlandais Max Verstappen.

Peinte aux couleurs habituelles de l'écurie autrichienne, bleu foncé/jaune/rouge, la RB16 n'a roulé que pour les besoins des médias, tout essai étant interdit avant ceux, officiels, de Barcelone qui commenceront la semaine prochaine .

«Je viens de terminer ma séance de tournage. C'est la première fois que je conduis la RB16 et c'était très positif. C'est important de faire tourner la voiture et de vérifier que tout fonctionne avant d'aller à Barcelone et j'ai hâte d'y être», a déclaré le pilote néerlandais dans une vidéo publiée sur Twitter.

Il fera équipe en 2020 avec le Thaïlandais Alexander Albon, qui attendra lui la première semaine des essais de Barcelone du 19 au 21 février pour conduire la nouvelle monoplace. Une 2e séance d'essais est prévue sur le circuit espagnol du 26 au 28 février avant le premier Grand Prix de la saison le 15 mars en Australie.

Max Verstappen, 22 ans, a terminé 3e du championnat la saison passée et a prolongé son contrat avec Red Bull jusqu'à fin 2023. Considéré comme l'une des valeurs montantes de la F1, il a remporté 8 victoires depuis ses débuts dans la discipline en 2015.

Alexander Albon, 23 ans, a commencé à courir en F1 début 2019 et a rejoint Red Bull en milieu de saison en remplacement du Français Pierre Gasly.

Renault aussi, mais en photos

Renault a dévoilé son objectif de redevenir la quatrième force du plateau chez les constructeurs lors de la saison 2020 de Formule 1, que la marque française lançait dans son Atelier des Champs-Elysées à Paris mercredi.

«C'est un objectif réaliste, possible en respectant trois priorités: être fiables dès le début, assurer un niveau élevé de développement très tôt dans la saison et faire preuve de réalisme en piste, trois choses qui nous ont manqué l'an dernier», veut croire le team principal Cyril Abiteboul.

Celui-ci peut s'appuyer sur un duo de pilotes «revitalisé», composé de l'Australien Daniel Ricciardo, arrivé en 2019, et du Français Esteban Ocon, qui remplace cette année l'Allemand Nico Hülkenberg.

Pilote de réserve de la marque au losange en 2016, Ocon a affirmé s'être «bien intégré» après avoir passé «beaucoup de temps à discuter avec tout le monde». Il a salué la «bonne énergie» de l'équipe et assuré avoir suivi cet hiver sa «meilleure préparation physique depuis plusieurs années.»

Ricciardo, lui, raconte avoir «beaucoup appris pendant (sa) première année» avec Renault et envisage des «manières de se rapprocher et de s'améliorer en tant qu'équipe». «Je suis confiant que nous pouvons faire mieux avec ce que nous avons», a-t-il clamé.

La nouvelle monoplace conçue par le constructeur tricolore, la R.S.20, n'a en revanche été présentée qu'en photos et jamais dans son intégralité. La voiture complète ne sera visible que lors des essais hivernaux de Barcelone qui commencent le 19 février.

(nxp/afp)

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!