Actualisé 26.10.2009 à 13:01

Primes maladie

Près d'un assuré sur cinq devrait changer de caisse

Près d'un assuré sur cinq devrait changer de caisse maladie l'an prochain.

C'est 50% de plus que l'an dernier. Pour ceux qui ont une franchise à option, où les hausses de primes sont nettement plus fortes, la part d'assurés qui devraient changer de caisse atteint même près de un sur quatre.

Comparis.ch se base sur la volonté de changement de caisse exprimée par plus de 1200 personnes sondées entre fin septembre et début octobre dans les trois régions linguistiques. Le comparateur en ligne extrapole ensuite ce résultat en fonction de l'an dernier. Huit pourcent des sondés avaient alors exprimé leur désir de changer de caisse et 12% avaient passé aux actes.

Cette année, ils sont 12% à vouloir changer de caisse, ce qui devrait amener 18% des assurés à réellement franchir le pas, soit 1,3 million de mouvements, écrit comparis.ch lundi dans un communiqué. Avec la franchise de base, ils sont 7% à exprimer leur volonté de changer (10,5% qui feront le pas). Avec une franchise à option, ce taux passe à 15% (22,5%).

Cela confirme que le niveau de la prime et son augmentation constituent les principales raisons des changements de caisses, note le comparateur en ligne. Selon les résultats du sondage qu'il a commandé à l'institut Demoscope, 70% des assurés justifient ainsi un changement de caisse.

Jeunes plus mobiles

L'enquête confirme également que les jeunes changent beaucoup plus volontiers d'assureur que les aînés. Exactement un quart des 18- 24 ans envisagent de résilier leur contrat avant le 30 novembre, ultime délai légal, alors qu'ils ne sont que 7% dans ce cas parmi les 56-65 ans.

Ces données publiées lundi par comparis.ch vont dans le même sens que les constatations faites la semaine dernière par la Fédération suisse des patients (FSP), qui se basait sur le nombre de demandes de renseignements auxquelles elle devait répondre. «Celles qui nous parviennent de Suisse romande et du canton de Berne ont doublé», indiquait mercredi Jean-François Steiert, vice-président de la FSP.

Le directeur de comparis.ch acquiesce. Dans les deux semaines qui ont suivi la publication par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) des primes 2010, le nombre de demandes est resté deux fois plus élevé que l'an passé, déclarait à l'ATS Richard Eisler.

Assurés curieux mais prudents

Ces propos sont corroborés par un autre site comparatif en ligne, bonus.ch, qui estime lui à 15% la part d'assurés qui vont changer de caisses. Les assurés se renseignent beaucoup plus, s'intéressent aux modèles d'assurance alternatifs, consultent les pages d'informations sur les astuces pour économiser et les points clés pour changer de caisse-maladie, écrit bonus.ch dans un communiqué.

Selon lui, les changements de caisses devraient même être cinq fois plus nombreux, si l'on tient compte uniquement des fortes augmentations et du fait que les prestations de l'assurance obligatoire sont identiques partout. Mais les assurés craignent de changer pour une caisse qui risque d'augmenter ses primes dans le courant de l'année prochaine, explique le comparateur en ligne.

Les assurés ne souhaitent pas non plus changer pour une caisse- maladie attractive cette année, mais qui risque de ne pas pouvoir garantir la stabilité de ses primes en octobre 2010, note encore bonus.ch. (ats)

Comparez les primes:

Découvrez le montant de votre prime de caisse maladie pour 2010. Il est possible de faire d'intéressantes économies en changeant de caisse maladie.

No postal: Age document.getElementById('krankenkasseVergleichFR').onsubmit=function(){ var g=function(id){ return document.getElementById(id); }; this.action="https://www.20min.ch/ro/service/caisse_maladiev2/?"+g('quickPlzFR').value+"|"+g('quickJGFR').value; return true; }

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!