Actualisé 01.04.2020 à 20:14

Coronavirus

Près de 1000 cas de plus en Suisse en 24 heures

Le nombre de personnes contaminées par le covid-19 continue d'augmenter dans le pays, selon les chiffres à disposition de l'OFSP mercredi.

1 / 35
Le gouvernement tessinois a prolongé vendredi de deux semaines les mesures de lutte contre le coronavirus. (Vendredi 3 avril 2020)

Le gouvernement tessinois a prolongé vendredi de deux semaines les mesures de lutte contre le coronavirus. (Vendredi 3 avril 2020)

Keystone
Le canton de Vaud a tenu vendredi à rassurer les apprentis et les gymnasiens. Les notes sont suspendues, la quantité de travail adaptée au contexte et de nouveaux outils numériques d'enseignement déployés. (Vendredi 3 avril 2020)

Le canton de Vaud a tenu vendredi à rassurer les apprentis et les gymnasiens. Les notes sont suspendues, la quantité de travail adaptée au contexte et de nouveaux outils numériques d'enseignement déployés. (Vendredi 3 avril 2020)

Keystone
Face à la crise du coronavirus, le géant Novartis et l'entreprise pharmaceutique Mepha Suisse fournissent de la chloroquine gratuite aux hôpitaux suisses. (Vendredi 3 avril 2020)

Face à la crise du coronavirus, le géant Novartis et l'entreprise pharmaceutique Mepha Suisse fournissent de la chloroquine gratuite aux hôpitaux suisses. (Vendredi 3 avril 2020)

Keystone

Mercredi à 08h00, la Suisse comptait 17'139 cas testés positifs au coronavirus, soit 963 de plus que la veille. A l'heure actuelle, 378 personnes sont décédées en Suisse des suites de la maladie covid-19, selon le site de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

En vue du beau week-end annoncé, Guy Parmelin a encore une fois appelé la population à se tenir aux prescriptions de l'OFSP et de rester à la maison. Cela vaut aussi pour Pâques, a précisé la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter.

«Nous sommes engagés dans un combat de longue haleine. Ce serait contre-productif de baisser la garde et devoir prendre ultérieurement des mesures plus dures.» Ce n'est pas facile, a reconnu le ministre de l'économie lors de la conférence de presse. «Tout le monde n'a pas la chance d'avoir un jardin.»

De 32 à 101 ans

Le rapport de l'OFSP est basé sur les informations fournies par les laboratoires et les médecins dans le cadre de la déclaration obligatoire. Les chiffres du jour se basent sur les déclarations que l'OFSP a reçues jusqu'à mercredi matin. C'est pourquoi ils peuvent diverger de ceux communiqués par les cantons.

Jusqu'à présent, 378 personnes testées positives pour le covid-19 en laboratoire sont décédées en Suisse. Parmi elles, 243 étaient des hommes (64%) et 135 des femmes (36%). L'âge des personnes décédées allait de 32 à 101 ans, avec un âge médian de 82 ans.

Les cas augmentent

Depuis le premier cas de covid-19 confirmé en laboratoire le 24 février, le nombre de cas n'a cessé de progresser. «Mais l'augmentation ralentit», a précisé Daniel Koch, chef de la cellule de crise de la Confédération. A ce jour, 130'700 tests ont été effectués, dont 16'000 depuis mardi. Quelque 15% étaient positifs.

L'âge des cas confirmés en laboratoire allait de 0 à 102 ans, avec un âge médian de 53 ans (50% des cas étaient plus jeunes et 50 % plus âgés que cet âge). 48% des cas étaient des hommes, 52% des femmes.

Les adultes étaient nettement plus touchés que les enfants. Chez les adultes de 60 ans et plus, les hommes étaient plus touchés que les femmes, et chez les adultes de moins de 50 ans, les femmes que les hommes.

Par rapport à leur taille, les cantons du Tessin, de Vaud, de Genève et de Bâle-Ville restent les plus touchés. Le taux d'incidence sur 100'000 personnes personnes est de 617 au Tessin, 457 dans le canton de Vaud, 443 à Genève et 394 à Bâle-Ville. (nxp/ats)

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!