Syrie: Près de 200'000 réfugiés ont quitté Raqqa

Actualisé

SyriePrès de 200'000 réfugiés ont quitté Raqqa

La population veut se mettre à l'abri en prévision de l'offensive militaire contre ce bastion de l'Etat islamique.

1 / 150
Des dizaines de milliers de civils déplacés sont rentrés dimanche chez eux dans le sud syrien à la faveur d'un accord entre les rebelles et le régime de Bachar al-Assad. (Dimanche 8 juillet 2018)

Des dizaines de milliers de civils déplacés sont rentrés dimanche chez eux dans le sud syrien à la faveur d'un accord entre les rebelles et le régime de Bachar al-Assad. (Dimanche 8 juillet 2018)

Keystone
L'EI annonce la mort d'un fils de son chef en Syrie. (Mardi 3 juillet 2018)

L'EI annonce la mort d'un fils de son chef en Syrie. (Mardi 3 juillet 2018)

Keystone
Plus d'un quart de million de Syriens ont déjà fui l'offensive du régime sur les régions rebelles du sud de la Syrie, selon l'ONU. (Lundi 2 juillet 2018)

Plus d'un quart de million de Syriens ont déjà fui l'offensive du régime sur les régions rebelles du sud de la Syrie, selon l'ONU. (Lundi 2 juillet 2018)

Keystone

Près de 200'000 réfugiés ont quitté la ville de Raqqa en Syrie, la capitale de facto de l'EI sur laquelle une alliance kurdo-arabe s'apprête à donner l'assaut, selon un porte-parole de la coalition internationale. Parmi elles, 92'000 ont été installées dans des camps.

La coalition internationale sous commandement américain soutient depuis novembre une offensive d'envergure des forces démocratiques syriennes (FDS, alliance arabo-kurde), fer de lance de la lutte anti-EI en Syrie, pour capturer Raqqa.

Les FDS sont en train de resserrer leur étau autour de Raqqa. Leurs forces sont désormais à quelques kilomètres de la ville, dont elles ont coupé tous les principaux axes de communication avec l'extérieur.

800 personnes par jour

Les FDS «ont pris la décision de demander aux civils de partir» de la ville avant l'assaut, a rappelé le porte-parole de la coalition, le colonel Ryan Dillon.

L'organisation humanitaire Médecins sans frontières a indiqué jeudi à Paris que la fuite des civils syriens hors de Raqqa s'accélérait.

«800 personnes par jour arrivent dans le camp» de déplacés d'Aïn Issa, à une trentaine de kilomètres au nord de Raqqa, et la situation est difficile faute de moyens humanitaires, a expliqué Natalie Roberts, de la cellule urgence de l'organisation humanitaire.

La population de Raqqa était estimée à 200'000 personnes jusqu'à ces récents départs. On ignore combien d'habitants demeurent dans la ville. Plus de 320'000 personnes ont été tuées et des millions de déplacées depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion