17.05.2017 à 20:05

Zurich

Près de 25 kg d'or récupérés dans les déchets

Une fois les ordures du canton alémanique incinérées, il reste en moyenne 43'000 tonnes de scories. Une entreprise à Hinwil (ZH) les trie et a ainsi pu récupérer 4000 tonnes de matériaux recyclables en 2016.

de
bec/ofu
Les Zurichois jettent chaque année plus de 4000 tonnes de métaux.

Les Zurichois jettent chaque année plus de 4000 tonnes de métaux.

Keystone

L'usine d'incinération des ordures ménagères de Hagenholz à Zurich brûle d'innombrables quantités de déchets chaque année. Mais ce procédé ne permet pas de les éliminer totalement. Résultat: 43'000 tonnes de scories subsistent même après l'incinération, écrit mercredi le «Tages-Anzeiger».

Ces scories ne sont pas directement amenées à la décharge, mais sont transportées par camion dans une entreprise située à Hinwil (ZH). Celle-ci se charge de trier cette masse à l'aide de passoires, d'aimants et à la main afin d'y récupérer un maximum de métal, fer ou aluminium dans le but de les recycler. Fin 2016, 4000 tonnes de matériaux avaient ainsi pu être récupérés. La plus grande partie était composée de fer et d'acier. De l'aluminium, du cuivre, du zinc et du plomb ont également pu être repêchés des scories. Pour finir, ce tri a aussi permis de récupérer des métaux précieux, dont 25 kilos d'or.

3,8 millions de tonnes de déchets brûlées en Suisse

Daniel Eberhard, porte-parole du service zurichois chargé de l'élimination des déchets et du recyclage, explique: «C'est beaucoup plus écologique de réutiliser les matériaux que d'extraire du nouveau minerai. Même en prenant en compte le transport en camion vers l'usine. Et le tout a aussi un avantage financier car la quantité de déchets amenés à la décharge est réduite et les métaux peuvent être revendus au prix du marché.»

En 2015, les différentes usines d'incinération des ordures ménagères de Suisse ont brûlé près de 3,8 millions de tonnes de déchets.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!