Suisse – Près de 25’000 poids lourds en situation irrégulière en 2021

Publié

SuissePrès de 25’000 poids lourds en situation irrégulière en 2021

Les autorités ont réalisé près de 140’000 contrôles sur les routes suisses, l’an dernier, sur des camions, autocars, véhicules de livraison ou semi-remorques.

En Suisse, les contrôles des poids lourds seront renforcés ces prochaines années (image d’illustration).

En Suisse, les contrôles des poids lourds seront renforcés ces prochaines années (image d’illustration).

Urs Jaudas

En 2021, 139’732 camions, tracteurs à sellette (semi-remorques), voitures de livraison et autocars ont été contrôlés. Lors de ces contrôles, 24’410 irrégularités ont été constatées et, dans 4650 cas, les véhicules ont été immobilisés ou les chauffeurs n’ont pas été autorisés à poursuivre leur trajet, annoncent ce mardi l’Office fédéral des routes (OFROU) et l’Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières (OFDF).

Dans les sept centres de contrôle du trafic lourd de la Confédération, 31’564 camions, tracteurs à sellette, camionnettes et bus ont été contrôlés, soit 12,6% de plus que l’année précédente, où le nombre de camions en circulation avait été nettement inférieur, en raison de la pandémie de coronavirus. Parallèlement, des contrôles mobiles ont également été effectués par les forces de police. Au total, 58’577 véhicules ont été contrôlés (+2,7% par rapport à 2020).

Comme les années précédentes, les irrégularités et les immobilisations résultaient principalement du non-respect des dimensions et poids autorisés et du non-respect de la durée du travail et du repos. L’année dernière, l’OFDF a contrôlé 49’591 véhicules aux postes de douane dans le cadre d’opérations de contrôle de la police routière.

Sur Twitter la conseillère nationale Isabelle Pasquier-Eichenberger (Les Verts/Genève) s’est inquiétée des chiffres publiés ce mardi et les qualifie d’«effrayants». Dans un communiqué, le président de l’Initiative des Alpes Suisse Jon Pult écrit qu’«il est incompréhensible que cette situation critique dans le secteur des transports de marchandises routiers ne s’améliore pas. Près d’un poids lourd sur trois est défectueux, c’est beaucoup trop. Manifestement, les contrôles n’ont pas les effets dissuasifs escomptés.»

La Confédération annonce que les contrôles vont être renforcés ces prochains mois. En automne 2022, le centre de Giornico (TI) sera mis en service au Tessin. «Je me réjouis que ce centre de contrôle soit mis en service cet automne», a déclaré Marina Carobbio, vice-présidente de l’Initiative des Alpes et conseillère aux Etats. «Cette mesure est attendue depuis longtemps et comble une lacune béante dans le réseau de contrôle.»

Le trafic en direction du Gothard pourra alors également être contrôlé du côté sud. Après la mise en service de ce centre, le trafic des poids lourds sera contrôlé des deux côtés des trois passages alpins du Simplon, du Gothard et du San Bernardino ainsi que du côté nord du Grand-Saint-Bernard, écrit l’OFROU, précisant que le nouveau centre de contrôle d’Oensingen (SO) est en cours de réalisation et devrait pouvoir être mis en service en 2023.

(Comm/jba)

Ton opinion

6 commentaires