Expo universelle: Près de 3 mios de visiteurs pour le pavillon suisse
Actualisé

Expo universellePrès de 3 mios de visiteurs pour le pavillon suisse

L'Exposition universelle de Shanghai ferme dimanche après six mois d'une affluence record, avec 73 millions de visiteurs, ce qui a valu à la Chine les éloges de l'ONU.

Côté suisse, on se félicite du succès du pavillon helvétique qui, avec 2,7 millions de visiteurs, a été l'un des plus visités de la manifestation.

La cérémonie de clôture, présidée par le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, a mis en scène l'acteur et chanteur hong- kongais Andy Lau et trois ténors chinois entourés de mannequins coiffées de chapeaux reproduisant la forme des pavillons de l'Exposition.

Pour ce dernier jour, les visiteurs sont venus très nombreux, tout comme ils l'ont fait depuis l'inauguration en grande pompe le 1er mai de l'Expo, à laquelle ont participé 189 pays et qui avait pour thème «meilleure ville, meilleure vie».

La manifestation ferme ses portes sur un bilan de près de 73 millions de visiteurs (à 95% chinois), record mondial, accompagnés d'un ballet de chefs d'Etat ou de gouvernement et de têtes couronnées.

La dernière grande personnalité à y effectuer une visite a été dimanche le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon.

«Gardons-le en mémoire: il s'agit de la première Expo universelle organisée par une ville d'un pays en voie de développement», a souligné M. Ban. «Le gouvernement chinois, la ville de Shanghaï et le Bureau international des expositions méritent les plus hautes félicitations», a-t-il ajouté.

«Poursuivre l'ouverture»

«Le succès de l'Expo a renforcé la confiance en elle de la Chine et sa détermination à poursuivre les réformes et l'ouverture», a déclaré pour sa part le chef du gouvernement chinois.

Des bataillons de jeunes volontaires et un service de sécurité sans faille ont permis d'éviter tout incident pour ce nouveau grand événement depuis les jeux Olympiques de 2008 à Pékin.

Moins de 5% des Chinois ayant la possibilité de voyager, l'Expo, où chaque pays a tenté de mettre en vitrine le meilleur de sa culture et de ses technologies, a permis aux Chinois de voir un peu le reste du monde sans quitter Shanghai, a estimé Xu Bo, secrétaire général-adjoint de l'événement.

Mais pour beaucoup, l'Expo restera inoubliable pour ses interminables files d'attente, jusqu'à parfois huit heures.

Pavillon suisse «convaincant»

La pavillon suisse a, à lui seul, attiré plus de 2,7 millions de visiteurs durant les 6 mois de la manifestation. Selon son directeur, Manuel Salchli, «l'image de la Suisse en Chine s'est renforcée», malgré un télésiège qui a mal fonctionné.

La capacité d'accueil du pavillon était limitée par celle de son télésiège. Mais les nombreuses pannes de cette installation ont permis d'augmenter les visites, ce qui lui a permis de compter parmi les pavillons les plus visités de l'expo. Il est du reste cité comme l'un des dix meilleurs par l'agence de presse China news.

Le pavillon sera démoli ces prochaines semaines. Les sièges et les moteurs du télésiège rentreront en Suisse. Quant au reste, il sera recyclé en Chine.

Le budget de 24 millions de francs a été respecté. Seize millions proviennent de la Confédération, huit millions de sponsors. «Les ventes du magasin ont très bien marché», selon M. Salchli, et 6500 cellules photovoltaïques ont été vendues sur les 8000 installées sur l'enveloppe du pavillon. Le salon VIP a été occupé à 95%.

Grand impact

Pour la métropole de Shanghai, l'Expo laissera un grand impact: importante rénovation du boulevard mythique du Bund, construction de centaines de kilomètres de lignes de métro, de lignes ferroviaires à grande vitesse et d'un terminal aéroportuaire.

Mais ces rénovations ont eu un coût: des bâtiments historiques ont été rasés et des milliers de personnes déplacées - toutes de manière légale affirment les autorités.

Si Shanghai a dépensé 59,5 milliards de francs pour l'Expo, celle- ci lui a rapporté, ainsi qu'à sa région, des rentrées touristiques de 11,9 milliards de francs, a indiqué l'agence Chine Nouvelle. Les organisateurs soulignent également les importantes retombées médiatiques à l'étranger. (ats)

Ton opinion