Israël - Près de 30 étudiants palestiniens arrêtés pour «activités terroristes»

Publié

IsraëlPrès de 30 étudiants palestiniens arrêtés pour «activités terroristes»

Leur université a appelé «la communauté internationale à intervenir immédiatement afin qu’ils soient libérés».

«Entre 20 et 30 Palestiniens appartenant à la faction étudiante du Hamas à l’Université de Bir Zeit», ont été arrêtés mercredi, a indiqué l’armée. Photo d’illustration.

«Entre 20 et 30 Palestiniens appartenant à la faction étudiante du Hamas à l’Université de Bir Zeit», ont été arrêtés mercredi, a indiqué l’armée. Photo d’illustration.

AFP

L’armée israélienne a indiqué jeudi avoir arrêté «entre 20 et 30» étudiants palestiniens «appartenant» au mouvement islamiste Hamas en Cisjordanie occupée et impliqués, selon elle, dans des «activités terroristes». D’après des sources palestiniennes, des étudiants de l’Université de Bir Zeit en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967, ont été appréhendés alors qu’ils quittaient à bord de bus le village de Turmus Ayya, près de Ramallah, après s’être rendus sur le site de la maison démolie d’un Palestino-américain accusé d’avoir tué un étudiant israélien.

Israël détruit régulièrement le domicile de Palestiniens accusés d’avoir mené des attaques anti-israéliennes, arguant du caractère dissuasif de la mesure décriée par des organisations palestiniennes et de défense des droits humains. «Entre 20 et 30 Palestiniens appartenant à la faction étudiante du Hamas à l’Université de Bir Zeit», ont été arrêtés mercredi, a indiqué l’armée à l’AFP. Certains sont «directement impliqués dans des activités terroristes, comprenant le transfert d’argent, l’incitation et l’organisation d’activités du Hamas», a en outre précisé l’armée dans un communiqué, ajoutant que les étudiants étaient interrogés par le service de sécurité intérieure israélien, le Shin Beth.

Le Hamas qui contrôle la bande de Gaza, un territoire palestinien sous blocus israélien depuis plus de 15 ans, est considéré comme une organisation «terroriste» par des pays occidentaux et Israël. Selon le Club des prisonniers palestiniens, 45 étudiants ont été arrêtés mercredi mais 12 ont été libérés entre-temps, et les 33 restant sont tous des hommes. L’Université de Bir Zeit a déclaré dans un communiqué «suivre avec préoccupation la détention du groupe d’étudiants», et appelé «la communauté internationale à intervenir immédiatement afin qu’ils soient libérés».

(AFP)

Ton opinion