Coronavirus – Près de 300’000 cas recensés pendant les vacances d’hiver
Publié

CoronavirusPrès de 300’000 cas recensés pendant les vacances d’hiver

112’445 personnes ont été testées positives entre le 27 décembre et le 2 janvier, 180’562 la semaine suivante. Record des tests également.

par
M.P.
Plus d’un demi-million de tests ont été effectués rien qu’entre le 3 et le 9 janvier.

Plus d’un demi-million de tests ont été effectués rien qu’entre le 3 et le 9 janvier.

François Melillo

Durant les vacances d’hiver, le nombre de cas a énormément augmenté en Suisse et au Liechtenstein. De 60’767 cas lors de la semaine du 13 au 19 décembre (les chiffres du 20 au 26 décembre n’ont pas été communiqués) on est passé à 112’445 cas pour la semaine 52 (27 décembre au 2 janvier) et 180’562 cas pour la semaine 1 (du 3 au 9 janvier 2022). Rien qu’entre ces deux dernières semaines, une augmentation de 60,6% des cas qui a été observée.

629 nouvelles hospitalisations en lien avec une infection au Covid confirmée en laboratoire ont été déclarées jusqu’ici pour la semaine 1 pour la Suisse et le Liechtenstein. La semaine précédente, au même moment, leur nombre était de 532 (état au 5 janvier). En chiffres absolus, le plus grand nombre d’hospitalisations a été déclaré dans la classe d’âge des 80 ans et plus, avec 152 hospitalisations et un taux de 33 pour 100 000 personnes de cet âge. L’âge médian des personnes hospitalisées était de 67 ans. Mais au cours des trois semaines précédentes (50 à 52), le nombre d’hospitalisations a augmenté de manière significative dans la classe d’âge des 20 à 29 an, alors qu’il a baissé significativement chez les 50 à 59 ans.

Un décès chez les 30-39ans

86 décès ont été déclarés jusqu’ici pour la semaine 1. Au même moment, au cours de la semaine précédente, leur nombre était de 106 (état au 5 janvier). Malgré des déclarations tardives encore attendues, il semble donc y avoir une diminution. Lors de la semaine 1, des décès ont été signalés dans toutes les classes d’âges à partir de 50 ans, mais également un est à déplorer chez les 30-39 ans. L’âge médian des personnes décédées était de 82 ans. Au cours des trois semaines précédentes (50 à 52), le nombre de décès a diminué de manière significative (tendance hebdomadaire: -19 %).

Pendant cette semaine du 3 au 9 janvier 2022, 566’356 tests (dont 81 % de tests PCR et 19 % de tests rapides antigéniques) ont été déclarés: c’est le total le plus élevé depuis le début de la pandémie. Le nombre de tous les tests déclarés a augmenté de manière significative au cours de la semaine sous revue et de la semaine précédente (tendance hebdomadaire: +40 %). La proportion de résultats positifs pour les tests PCR était de 38 % durant la semaine 1, soit à nouveau plus élevée que la semaine précédente (34 %). Pour les tests rapides antigéniques, cette proportion était de 28 % (20 % la semaine précédente). Dans deux cantons, la proportion de tests PCR positifs était supérieure à 50 %: Vaud (52,4%) et le Jura (50,4%).

Le taux d’incidence est lui passé de 1’291 cas pour 100’000 habitants la semaine 52 à 2073 la semaine 1. Il était de 1513 à Neuchâtel, 1’791 dans le canton de Vaud, 1’798 à fribourg, 2’163 à Genève, 2’172 en Valais et 2’327 dans le Jura.

Ton opinion