Actualisé 19.10.2009 à 16:01

Animaux en fuite

Près de 3000 visons récupérés et 200 morts

Environ 3000 des 4200 visons d'élevage en fuite depuis quatre jours à Saint-Cybranet (Dordogne), après un acte de malveillance, ont été récupérés et quelque deux cents sont morts, a-t-on appris auprès de la sous-préfecture.

«Sur environ 4200 visons, 3000 ont été récupérés vivants et sont de retour dans leur exploitation et une centaine sont morts en raison du stress», a indiqué à l'AFP, Bernard Musset, sous-préfet de Sarlat.

D'autre part, une centaine d'abattages de visons, qui ne pouvaient pas être récupérés manuellement, ont été organisés afin d'éviter «leur introduction dans le milieu et qu'ils ne déséquilibrent l'éco-système», a poursuivi le sous-préfet.

Plusieurs centaines sont encore dans la nature.

Selon M. Musset, «cinquantaine de bénévoles, sur deux jours, vendredi et samedi, ont participé aux opérations de récupération à la main». Quelque 220 pièges, disposés à proximité de l'exploitation, ont aussi permis d'attraper les visons qui venaient y manger la nuit, a expliqué le sous-préfet.

Les gendarmes continuent à rechercher, dans le cadre de l'enquête judiciaire ouverte pour dégradations volontaires, les auteurs de cet acte de malveillance. «Il n'y pas eu de revendications», a indiqué le parquet de Bergerac.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les cages de la ferme d'élevage avaient été ouvertes et le grillage cisaillé.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!