Actualisé 14.10.2019 à 12:23

SuissePrès de 70'000 moutons touchés par une maladie

Près de 70'000 moutons sont touchés par le piétin en Suisse. Une maladie douloureuse qui frappe les ongles de l'ovidé.

La Confédération veut lutter plus efficacement contre le piétin, une maladie douloureuse qui touche un mouton sur six en Suisse. Une consultation pour réviser l'ordonnance sur les épizooties a été lancée. Elle dure jusqu'au 31 janvier 2020.

En Suisse, 70'000 moutons sont touchés par le piétin, a indiqué lundi l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV). Cette maladie, qui frappe les ongles de l'ovidé, est un syndrome de grande souffrance pour l'animal. Son traitement coûte cher et les pertes économiques pour les éleveurs sont importantes.

Pour créer les conditions nécessaires à la mise en place d'un plan national de lutte, le piétin doit être inscrit dans l?ordonnance sur les épizooties comme une maladie à combattre. Le programme de lutte coordonné à l'échelle suisse, financé en partie par les éleveurs, a pour objectif de réduire la prévalence de la maladie à moins de 1% des exploitations ovines en cinq ans.

L'ordonnance devra aussi être modifiée concernant l'utilisation des médicaments vétérinaires que les éleveurs seront explicitement tenus d'utiliser avec prudence et précaution. Ceux-ci devront en outre assurer la biosécurité de leur exploitation pour éviter que des épizooties n'y fassent leur apparition et garantir la bonne santé de leurs animaux.

Manifestations contre un élevage de poissons

Des antispécistes manifestent contre un élevage de saumons à Fribourg.

La révision prévoit aussi des dispositions contraignantes sur l'information en cas d'épizootie hautement contagieuse. Les entreprises de transport, les opérateurs aéroportuaires et portuaires, ainsi que les agences de voyage devront informer activement leurs clients sur les foyers importants d'épizooties qui se déclarent en Suisse ou à l'étranger. (nxp/ats)

Une initiative contre l'élevage intensif

L'initiative "Non à l'élevage intensif en Suisse" a été déposée mardi à Berne avec plus de 100'000 signatures par Sentience Politics. Mais selon les paysans suisses (USP), il n'y pas d'élevage intensif sur le territoire helvétique.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!