Publié

AviationLa pandémie a plombé les activités de Genève Aéroport

La pandémie a mis à mal l’aéroport de Genève, qui ne prévoit pas de retrouver son niveau de passagers habituel avant 2024.

par
Pascal Schmuck
La pandémie a ralenti très fortement les activités de Genève Aéroport en 2020.

La pandémie a ralenti très fortement les activités de Genève Aéroport en 2020.

DR

La pandémie s’est fait nettement ressentir à Genève Aéroport, qui a accusé en 2020 une chute de 68,8% de son trafic passagers. Le nombre de mouvements aériens a reculé de 53,6%, explique la plateforme aéroportuaire genevoise dans un communiqué.

Sur l’ensemble de l’année 2020, ce sont 5’600’884 passagers qui ont été accueillis à Genève, soit 68,8% de moins qu’en 2019. De tels chiffres, aussi bas, n’avaient plus été atteints depuis plusieurs décennies, relève l’aéroport, qui ne prévoit pas de retrouver le niveau de passagers de 2019 avant 2024.

L’activité fret aérien n’a pas été épargnée, encaissant une diminution significative de 37,7% à 52’833 tonnes. C’est paradoxalement l’acheminement du matériel sanitaire lié à la pandémie qui a empêché un recul plus marqué.

Zurich a aussi piqué du nez

Ces chiffres sont publiés au lendemain de ceux de l’aéroport de Zurich qui ont vu un effondrement du nombre de passagers de 73,5% à 8,3 millions. Les mouvements d’avions se sont affaissés de 68%.

Le directeur général de Flughafen Zürich, Stephan Widrig, a fait état dans le communiqué publié mercredi d’«une année turbulente et pleine de défis» qui a vu le trafic aérien international à l’arrêt suite à la pandémie et aux mesures qui s’en sont suivi.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!