Etats-Unis: Près de cent officiers suspendus pour tricherie
Actualisé

Etats-UnisPrès de cent officiers suspendus pour tricherie

L'armée de l'Air américaine a annoncé jeudi avoir suspendu 92 officiers des forces nucléaires. Ceux-ci sont accusés d'avoir pris part à une affaire de triche à un examen de routine.

«Avec l'avancée de l'enquête, nous pouvons décompter aujourd'hui un total de 92 membres de l'armée identifiés comme ayant une part d'implication» dans cette affaire, a déclaré la secrétaire à l'Air Force Deborah Lee James.

«Il y a eu tricherie au cours de cet examen. Un certain nombre d'officiers ont triché, d'autres apparemment étaient au courant et n'ont rien dit pour empêcher cela ou y mettre fin», avait-elle expliqué il y a deux semaines. Elle avait alors dénoncé un «comportement totalement inacceptable».

Possession de drogues

Cette affaire a été découverte à la faveur d'une autre enquête ouverte contre plusieurs officiers soupçonnés de «possession de drogues». C'est en enquêtant sur deux d'entre eux stationnés à Malmstrom (une des trois bases américaines de lancement de missiles nucléaires interncontinentaux) qu'a été découverte la tricherie à laquelle les deux hommes ont participé.

En octobre, quatre officiers de l'Air Force, dont deux basés à Malmstrom, avaient été sanctionnés lors de deux incidents distincts pour avoir laissé ouverte la porte qui mène au poste de lancement de missile censée être fermée en permanence. En août, une inspection de l'armée de l'air avait jugé «insatisfaisante» l'unité chargée du contrôle des missiles intercontinentaux (ICBM) à Malmstrom. (ats)

Ton opinion