Actualisé 24.03.2015 à 09:07

Suisse

Près de deux mères sur trois allaitent leur bébé

Le nombre de mamans nourrissant leur nouveau-né exclusivement au sein durant les premiers mois est en hausse en Suisse, selon une étude.

L'allaitement réduit le risque de diverses maladies, chez l'enfant comme chez la mère.

L'allaitement réduit le risque de diverses maladies, chez l'enfant comme chez la mère.

62% des mères ont nourri leur enfant exclusivement par allaitement pendant les trois à quatre premiers mois l'an dernier en Suisse. Cela représente une augmentation de 9% par rapport à l'étude précédente, menée en 2003.

Au cours des 5e et 6e mois, les mères ont aussi été plus nombreuses à recourir uniquement à l'allaitement en 2014 (26%) qu'en 2003 (21%), révèle mardi la dernière étude sur l'alimentation des nourrissons et la santé durant la première année de vie (SWIFS).

L'étude, publiée par l'Office fédéral de la sécurité alimentaire, montre également que les aliments complémentaires sont généralement introduits entre le 5e et le 7e mois, ce qui correspond aux recommandations nationales.

L'allaitement réduit le risque de diverses maladies, chez l'enfant comme chez la mère. Selon le développement individuel du nouveau-né, les aliments complémentaires devraient être ajoutés petit à petit entre le 5e et le 7e mois.

Selon cette étude réalisée tous les dix ans, les mères respectent aussi de plus en plus les recommandations concernant la prise d'acide folique et de vitamine D. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!