Neuchâtel: Présentation des mesures pour la caisse de pensions
Actualisé

NeuchâtelPrésentation des mesures pour la caisse de pensions

Le Conseil d'Etat neuchâtelois a présenté lundi le plan destiné à recapitaliser la caisse de la fonction publique. Il est notamment prévu que l'âge de la retraite passe de 62 à 64 ans.

Les autres mesures portent sur une augmentation des cotisations de 2,5%, soit 1% à charge des assurées et 1,5% à charge de l'employeur, la suspension de l'indexation des rentes durant les cinq prochaines années, la création d'une réserve de fluctuation de valeur de 270 millions de francs et un apport supplémentaire de la part des employeurs de 60 millions de francs exigible dès 2019.

Efforts à répartir

Ce plan de recapitalisation de la caisse de pensions prévoyance.ne a reçu l'adhésion des représentants des assurés ainsi que de ceux des employeurs. L'objectif est d'atteindre les taux de couverture fixés par la législation fédérale: au moins 60% en 2010, 75% en 2030 et 80% en 2052. Le taux était de 55,7% au 1er janvier 2012.

Ces mesures tendent à répartir équitablement les efforts entre les employeurs, les assurés actifs ainsi que les retraités, a relevé le canton. Le découvert de prévoyance.ne est important, dépassant les deux milliards de francs. Ce montant devra être progressivement comblé sur une durée de 40 ans au maximum.

Mise en garde

Le dossier sera transmis au Grand Conseil. Si le législatif devait refuser ce rapport, l'autorité de surveillance pourrait exiger une recapitalisation complète de la caisse, ce qui reviendrait à devoir verser une somme de deux milliards de francs dans un délai de cinq à sept ans, a averti le gouvernement neuchâtelois. (ats)

Ton opinion