Coronavirus en Suisse - Pressions pour avoir un vaccin alternatif

Publié

Coronavirus en SuissePressions pour avoir un vaccin alternatif

De nombreuses personnes non vaccinées contre le Covid-19 aimeraient pouvoir se faire injecter un sérum qui n’est pas basé sur l’ARN Messager. Un élu presse le gouvernement pour qu’il commande le produit de Johnson & Johnson.

Ce vaccin est approuvé en Suisse mais il n’a pas été encore commandé.

Ce vaccin est approuvé en Suisse mais il n’a pas été encore commandé.

Tamedia AG

Actuellement, environ 2 millions de personnes n’ont pas été vaccinées en Suisse. Et aucun sérum n’est encore disponible pour les enfants de moins de 12 ans. Afin de pouvoir augmenter considérablement la couverture vaccinale dans le pays, «il est urgent d’élargir l’offre», estime le conseiller national Marcel Dobler (PLR/SG), qui a interpellé le Conseil fédéral au sujet du produit de Johnson & Johnson, homologué par Swissmedic mais que la Confédération n’a pas encore commandé.

Un tiers des personnes non vaccinées a une réticence à se faire injecter un vaccin à ARN Messager, selon l’élu. Il affirme que le taux de vaccination augmentera d’au moins 10% si une alternative est proposée, comme une substance dite à vecteur viral qui est développée par l’entreprise pharmaceutique américaine, notamment.

Tourisme vaccinal

La position du Saint-Gallois reçoit un écho dans de nombreux cantons où les centres de vaccination reçoivent des coups de fil pour savoir quand un vaccin sans ARN Messager sera disponible. Swissmedic est également très souvent sollicité par des citoyens qui veulent pouvoir être vaccinés.

Vendredi, le ministre de la Santé Alain Berset a affirmé lors de la conférence de presse du Conseil fédéral que des démarches étaient en cours afin de «pouvoir se procurer le vaccin de Johnson & Johnson». Et le gouvernement devrait informer Marcel Dobler sur l’état des négociations avec le fabricant lundi. Une chose est sûre: certains ne souhaitant plus attendre n’hésitent pas à passer la frontière pour recevoir ce précieux sérum en France voisine, rapporte la RTS. Une seule dose de ce vaccin est en effet nécessaire pour pouvoir obtenir un certificat Covid.

(bz/jbm/mst)

Ton opinion

124 commentaires